Cette deuxième grossesse pas si sereine 


Depuis quelques temps, c’est difficile de me réjouir entièrement de ces petits plaisirs que j’apprécie tant, d’habitude, à cette période de l’année.

Passer du temps en famille, parler de l’avenir, de notre organisation qui va être bouleversée dans les semaines et les mois qui viennent.

Vivre au rythme de ma petite fille, l’espionner dans ses jeux, lui lire des histoires à la pelle.

Dormir tard, grignoter toute la soirée (merci à Mesdames Les Nausées !) en caressant rêveusement mon ventre qui s’arrondit.

Bref, profitez de ce temps suspendu, de ces fêtes de fin d’année.

Oui, mais, en ce moment, ce n’est pas aussi simple.

J’aurais dû me méfier, en même temps. Ça partait mal, cette histoire de deuxième grossesse, aussi :  » C’est votre deuxième enfant ? Vous connaissez le CMV ? Quoi, une crèche parentale ? Ah mais il va falloir faire attention, Madame  »

Voilà, le début de toutes ces petites angoisses inhérentes à une deuxième grossesse. Et vendredi dernier, la pression est encore montée d’un cran, avec un cas de parvovirus déclaré à la crèche.

On recommence les appels angoissés aux médecins, on essaie de se retrouver dans les avis et préconisations contradictoires, on essaie de s’empêcher de regarder sur le net, on n’y arrive pas vraiment, on récupère les ordonnances et on file faire les prises de sang.

Puis on croise les doigts.

Jusqu’au moment où les résultats tombent, et que l’angoisse se précise.


Voilà, rien n’est dit, on recommence les examens dans trois semaines, et on avisera à ce moment-là. Mais en attendant, l’angoisse rôde, sournoisement.

Et c’est pas toujours facile de se protéger et de se construire sa petite bulle au milieu de l’effervescente familiale. Entre les conseils alarmistes et ceux qui minimisent, assaisonnés de remarques du genre « de mon temps, on se prenait moins la tête, quand même, les grossesses étaient moins médicalisées, et on s’en portait tout aussi bien ! », difficile de se concentrer et de réussir à faire la part des choses…

Je suis consciente que cet état d’angoisse suspendue est finalement assez répandu, malheureusement, chez les femmes enceintes. Je sais qu’il faut essayer de relativiser et d’avancer pas à pas, en avisant au jour le jour.

Oui, mais il y a des jours plus stressants que d’autres. Et il faut faire avec.

Je crois que les grossesses sereines, ce n’est pas pour moi…

2016-12-22-07.40.22-2.jpg.jpg

Publicités

18 réflexions sur “Cette deuxième grossesse pas si sereine 

  1. Je n’ai jamais entendu parler de CMV ni de parvovirus, je dois vivre dans une bulle j’imagine ?! Du coup, je ne me rends pas compte de ce que ça implique mais j’espère que tu n’auras pas à le savoir non plus !

    J'aime

    • Moi non plus… J’espère que ce n’est pas trop grave. Je vais d’ailleurs de ce pas m’éloigner de mon ordinateur afin de ne pas être tentée d’aller fouiner sur doctissimo j’ai déjà assez de mal à faire taire mes insomnies… Courage à toi, j’espère que tout ira bien.

      J'aime

  2. Je suis désolée de lire ces nouvelles et je t’envoie beaucoup de courage! Travaillant en crèche je connaissais le CMV (d’ailleurs je ne suis pas immunisée) mais je n’ai jamais entendu parlé du parvovirus! Je t’envoie plein d’ondes positives pour vivre au mieux cette période angoissante de l’attente et j’espère que tout se passera au mieux! Bises

    J'aime

  3. Aïe, j’espère que tes angoisses ne seront pas fondés.
    Après, j’aurais bien envie de te dire que l’angoisse ne changera pas les choses, mais c’est tellement facile à dire.
    Bon courage et essaie de profiter quand même de tes moments en famille.
    Bonnes fêtes de fin d’année 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Je ne vais pas répéter tout ce que j’ai pu te dire ailleurs (j’espère d’ailleurs que ça n’a pas sonné comme une leçon de morale, ou de moral, ce n’en était pas une, pas du tout, ça m’a juste rappelé des réflexions que moi, grande angoissée devant l’éternel, j’avais pu avoir). Alors je dirai juste que ta photo finale est très jolie. Elle est toute bête, mais la jolie manucure et le beau pull blanc pelucheux sur le ventre arrondi, ça donne je trouve une ambiance de film de Noël 🙂

    Aimé par 2 people

  5. Je ne connaissais pas non plus les maladies mentionnées. J’espère qu’il y a plus de peur que de mal, et que tu te portes bien ainsi que le bébé. L’attente de résultat est toujours une période stressante, on ne peut pas s’empêcher de penser au pire. Et on est d’autant plus sensible lorsqu’on est enceinte. J’espère que les fêtes de fin d’année te permettront de te déconnecter un moment de toutes ses angoisses et de te sentir plus sereine. Je vous souhaite le meilleur à venir, de la douceur pour les prochains mois et un joyeux Noël !

    J'aime

  6. Oh Louna ! J’espère sincèrement que tout se passera bien pour toi et ton bébé.
    Je sais que c’est facile à dire, mais essaie de te recréer ta petite bulle, et n’écoute pas ce qui peut se dire autour de toi, envoie valser le « à mon époque » et n’écoute que toi. C’est toujours très long quand on attend, trop long.
    Moi je dirais que les hormones ne nous facilitent pas toujours la vie durant la grossesse et que c’est très facile de s’angoisser. Je compatie sincèrement (angoisse, hormones et grossesse c’est le mélange qui m’a accompagné tout au long de la mienne).
    Essaie de passer de joyeuses fêtes.

    J'aime

  7. Oh non ! Je comprends ton angoisse… Bien que je ne connaisse pas les 2 virus dont tu parles, j’imagine que l’attente doit être assez difficile à vivre.
    Je te fais un gros câlin virtuel, espère que toi et ton bébé allez bien et te souhaite de joyeuses fêtes !

    J'aime

  8. J’ai déjà entendu parler du CMV, j’ai même un peu tendance à en parler aux femmes enceintes qui ont des petits autour d’eux, mais je ne connais pas vraiment les risques si on le contracte. J’espère de toute façon très fort que tout ira bien pour vous, et comme tu dis, même si c’est difficile, il vaut mieux laisser tomber l’angoisse quand on n’a aucune prise sur ce qui se passe. Je fais des souhaits pour vous.
    Essaie de profiter au maximum des fêtes et de tous les bonheurs en famille qui vont avec, bises

    J'aime

  9. Oh bon courage Louna ! J’espère que tout ira bien au final, en attendant je te souhaite d’arriver quand même à profiter des fêtes avec ta famille, à laisser l’angoisse de côté même si je sais bien que ce n’est pas facile ! Et n’écoute pas les conseils genre « de mon temps… » qui n’aident pas et font surtout plus culpabiliser qu’autre chose.

    J'aime

  10. Oh zut …
    Je connaissais le CMV, mais on ne m’a mis aucune pression pour ma seconde grossesse …ça doit dépendre de sur qui tu tombes …
    Quelle angoisse, l’attente des résultats 😣
    J’espère que tu vas quand même passé de belles fêtes de famille.
    Joyeux Noël 😊

    J'aime

  11. J’espère de tout cœur que tu as eu de bonnes nouvelles concernant tes examens ! Étant une méga angoissée de la grossesse, je compatis vraiment, j’espère que tu as pu quand même passer de belles fêtes de fin d’années avec tes proches 🙂 Je te souhaite une bonne année 2017 !

    J'aime

  12. Ah oui, le CMV, j’en ai entendu parler… Effectivement, ça fait peur… Mais comment se protéger totalement lorsque l’on a déjà un enfant? Je trouve ça très compliqué et je comprends tes angoisses! J’espère que tout va bien à présent et que tes résultats sont bons! Je te souhaite une très bonne année 2017 et un bébé en bonne santé! 🙂

    J'aime

  13. Pingback: Vivre en mode majeur | Miss Lune

  14. Pingback: Bye bye Home ! | Miss Lune

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s