Education, Mum of two, Un peu de moi

Je suis cette mère là

Celle qui s’inquiète en coulisses

Mais jubile à l’idée d’une semaine de vacances sans enfants,

Celle qui recommence le travail bien trop tôt et part bien trop loin

Mais qui pleure à chaque anniversaire de voir son bébé grandir,

Celle qui confie ses bébés toute la journée tous les jours de la semaine

Mais qui passe un temps fou à trier les photos et à conserver précieusement le moindre souvenir,

Celle qui affronte sans sourciller les gastros en série et les poussées de fièvre

Mais qui s’effondre à l’approche d’un examen médical de contrôle,

Celle qui garde son calme la grande majorité du temps

Mais qui rouspète une fois les enfants couchés,

Celle qui râle de devoir partager son lit avec son bébé

Mais qui n’arrive pas à la quitter sans la couvrir de baisers le matin,

Celle qui se bat pour son indépendance de femme

Mais qui souffre de ne pas pouvoir profiter d’une parenthèse pour se mettre au rythme de ses petits,

Celle qui se détache et confie ses enfants facilement

Mais qui sent son coeur se briser à la moindre inquiétude,

Celle qui se protège en se croyant distante

Mais qui voit son instinct de lionne se réveiller dès qu’elle sent ses petits en danger.


Je suis cette mère là, pour le meilleur et pour le pire. Cette mère à fleur de peau qui sent intuitivement ce qui cloche chez ses petits mais qui a bien souvent peur d’être trop chancelante pour leur venir en aide.

Je me sens si fragile, en déséquilibre. Et pourtant, quand je vois tout ce que je donne à mes filles, tout ce que je leur transmets comme valeurs, je me sens si forte, si puissante, d’être cette personne tellement importante dans leur vie.

Je ne sais pas comment elles grandiront, quels souvenirs elles garderont de leur mère : l’image de cette mère calme et posée que je suis la plupart du temps ? Ou l’image de ces larmes quand la panique me submerge ?

Je suis une mère sensible, émotive, parfois même vulnérable. Et je ne leur cache pas cette fragilité qui fait partie intégrante de ma personnalité.

Mais j’espère qu’au-delà de ces moments de doute, de ces jours où l’angoisse prend le pas sur le reste, mes filles garderont aussi l’image d’une mère rassurante et prête à se battre pour elles, prête à mener les combats les plus durs mais les plus futiles aussi.

J’espère qu’elle garderont cette image de féministe en jupe et ballerines que j’essaie d’être au quotidien, de mère aimante et présente qui travaille à temps plein et aime son job, et qui sort avec ses amies le soir mais qui peut passer l’après-midi du lendemain à lire l’intégralité des Belles Histoires à ses filles.

30 réflexions au sujet de “Je suis cette mère là”

  1. Je trouve le commentaire de la famille ours tellement juste, c’est tellement ça, que maintenant je ne sais plus quoi ajouter ! Je suis toujours admirative des gens qui savent reconnaître leurs doutes, leurs paradoxes, leurs faiblesses… C’est finalement ça qui rend humain donc aimable ! Alors oui, tes filles ont de la chance 🙂 .

    J'aime

    1. Merci ma très chère amie, ça me touche beaucoup ❤
      J'ai toujours peur d'être à la limite et que ça les affecte, mais d'un autre côté, être toujours forte, ce n'est clairement pas moi !

      J'aime

  2. Très joli texte. Il respire l’acceptation de soi et c’est agréable à lire.
    Je suis une maman bien différente de toi sur les choix de vie mais aussi le caractère (rester calme? Trop dur chez moi) néanmoins tout comme toi j’espère toujours que mes filles garderont une belle image de la mère que j’ai été pour elles petites. Néanmoins je suis assez pessimiste sur le sujet et pense que mes filles m’en voudront forcément à un moment ou à un autre de toutes mes failles …

    J'aime

    1. Oh, pourquoi penses-tu ça ? Forcément, elles vont arriver à certaines étapes de leur vie où elles devront se construire en opposition par rapport à toi, à la mère que tu es pour elles, mais penses-tu qu’elles t’en voudront forcément ?
      Moi j’ai été très en colère et amère par rapport à ma mère à l’adolescence, mais depuis que je suis mère à mon tour, je me dis que j’ai eu un magnifique exemple qui m’a aidée à grandir, et je lui en suis infiniment reconnaissante.

      J'aime

      1. Peut être un manque de confiance en soi ou le fait que j’en veux encore à mes parents pour certaines failles éducatrives?
        J’espère que tu as raison et qu’à l’âge adulte elles comprendront que jai fait de mon mieux.

        Aimé par 1 personne

  3. Quel joli texte !
    Tu es une maman, avec tes qualités, tes faiblesses, tes failles et tes forces… Bref, tu es toi et c’est ce qui te rend unique. Tes filles ont une chance immense d’avoir une maman lucide, qui se connaît, qui tâtonne et grandit à leur côté !

    J'aime

    1. Pas évident, hein, de se projeter, comme ça, dans leur avenir….
      C’est déjà tellement difficile d’avoir une idée plus ou moins objective sur nous-même, alors s’imaginer dans la tête de nos enfants d’ici quelques années, ça paraît vertigineux, tu ne trouves pas ?

      J'aime

  4. Tu es une maman avec ses forces et ses faiblesses, tu es leur maman. On n’en a qu’une et elles ont la chance d’en avoir une comme toi.

    J'aime

  5. C’est tellement beau ce que tu écris! Je m’y retrouve aussi un peu… C’est difficile et plein de contradictions d’être maman parfois mais qu’est ce que c’est beau!!

    J'aime

  6. Tu m’as mis les larmes aux yeux… C’est un très beau texte et je pense que tes filles se souviendront de toi comme ça : une femme forte et humaine, aimante et sensible.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s