Entre amis

18 mois de toi, mon tout-petit

Aujourd’hui, tu as un an et demi. Et comme pour tes soeurs avant toi (ici et ), j’éprouve le besoin de conserver précieusement les souvenirs de ton évolution à cette étape cruciale, ce moment où le bébé se transforme doucement en tout-petit garçon.

C’est étonnant comme les souvenirs se modifient avec le temps. Quand je relis les mots laissés ici pour tes soeurs, je réalise que j’avais oublié combien les premières frustrations peuvent être compliquées à gérer. Et alors qu’on est en plein dedans avec toi, en ce moment, ça me rassure de me dire que, comme pour tes soeurs, ça aussi ça passera, et qu’un jour j’aurais oublié ces soirs si pénibles où tu occupes pleinement l’espace sonore.

De la même manière, j’avais oublié que Nymphette, notre bébé loir, avait eu une phase de régression côté sommeil au même âge : je regarde d’un nouvel oeil tes nuits si chaotiques du moment, en espérant les oublier pour de bon rapidement.

En tout cas, mon tout-petit, mon bébé koala, tu en as fait, des progrès, ces derniers mois. On découvre chaque jour de nouveaux mots issus de tes passions du moment (#passionpanda), toujours prononcés avec une application vivement encouragée par tes coachs de soeurs. Tu te concentres avec bonheur sur les histoires, que tu réclames encore et encore (#lelivredelaferme), tu signes de plus en plus et sait parfaitement te faire comprendre lorsque tu veux une comptine en particulier (au grand désespoir de ton père dont le répertoire est limité), tu veux jouer aux barbies avec tes soeurs, dessiner sur le grand bureau, promener ton bébé dans le jardin, courir derrière Nymphette ou piquer la place sur la balançoire à Poupette.

Tu aimes le chocolat, le brocoli et la brioche grillée, comme Poupette. Tu aimes les pâtes, les saucisses et les fraises, comme Nymphette. Globalement, tu adores manger, petit ventre sur pattes, de jour comme de nuit, bien malheureusement…. Parce que oui, hein, dormir c’est pour les faibles, et il faut encore bien souvent venir t’aider à retrouver ton sommeil en pleine nuit, armés d’un biberon de lait et d’une bonne dose de patience.

Mais tes câlins et tes bisous, tes caresses et ta petite tête lovée dans notre cou, nous font vite oublier ces nombreux mois de fatigue ❤

Mon tout-petit, avec tes yeux bleus pétillants, ton sourire de charmeur et ta douceur de bulldozer, tu mets dans nos vies de parents un petit grain de folie, un haut niveau de challenge et surtout, surtout, un bonheur infini.

To the moon and back, mon koala

Ta maman qui t’aime

☆☆☆

7 réflexions au sujet de “18 mois de toi, mon tout-petit”

  1. Joyeux 18 mois à ton petit dernier !
    Bébé koala et petit explorateur tout à la fois, il n’a plus qu’à trouver les clés du sommeil serein toute la nuit !

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, on espère aussi de tout coeur !!
      Quant aux gauchers, en effet, Nymphette semble plus à l’aise avec sa main gauche, mais Poussinet change allègrement de main, encore 😉

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s