Et déjà la fin

IMG_20170507_195317_414Eh oui, la grossesse étant une parenthèse paradoxale où le temps semble évoluer comme bon lui semble, les derniers mois semblent filer à toute allure, alors que les premiers, les tout premiers, particulièrement ceux avant le fameux petit coucou des 12 SA s’étiiiiiiiirent en longueur.

Bref, c’est déjà la fin !

Et à défaut d’avoir profité du soit-disant épanouissant second trimestre, je peux vous dire que je la savoure à sa juste valeur, cette fin !

Déjà, parce qu’elle a commencé un peu plus tôt, pour moi. Contrairement à ma dernière grossesse, où j’avais allègrement traîné ma silhouette de cachalot au boulot jusqu’au bout (donc 36 SA, c’est-à-dire la fin du 8ème mois, quand même !), j’ai été arrêtée un petit peu en avance, cette fois-ci, mes derniers déplacements professionnels et mes insomnies chroniques ayant eu raison de mes forces. Du coup, j’ai eu un peu plus de 15 jours de rab pour me reposer, et (commencer à) penser à moi et à ce petit bébé.

Enfin, pour de vrai, j’ai continué à bosser, à gérer les aléas de la crèche (je vous ai déjà dit que la crèche parentale, c’est top, mais que c’est quand même bien souvent la galère ?!). Et finalement, cet état d’entre deux, pas vraiment au boulot mais toujours active et toujours sollicitée, arrêtée mais stressée par toutes les tâches à faire, n’a pas été des plus reposants.


Heureusement, j’ai fini par réussir à lâcher prise, afin de profiter (enfin !) de tous ces petits à côté que j’avais tant aimé la première fois.

Comme je vous le racontais, j’ai commencé par mes cours de sophrologie, qui m’ont fait beaucoup de bien pour me recentrer sur cette grossesse et sur mon bien-être physique. Et quand ils ont été finis et qu’en plus, mes copines de gros bidons ont commencé à toutes accoucher une à une (ces lâcheuses !), il a fallu me trouver une autre occupation. Comment ça, j’ai la bougeotte ?!

J’ai découvert, complètement par hasard, que j’habitais pas loin de l’Institut de Gasquet, qui propose, entre autres, des cours de yoga pré et post-natal. J’ai déjà eu l’occasion de participer à deux cours, et je suis vraiment enthousiaste. En sortant de cours, je me sens bien, physiquement, plus en forme. La sage-femme nous montre des positions qui soulagent nos petits maux de fin de grossesse et qui peuvent également être adoptées pendant les contractions et le travail, pour nous aider à supporter les premières douleurs.

Je trouve ces cours tout à fait complémentaires avec ma préparation sophro. Là où la sophro me permet de gérer les angoisses, le yoga est vraiment plus orienté sur une approche physique et active de la gestion des douleurs de fin de grossesse et d’accouchement.

20170510_132911

Mon meilleur ami du moment, j’ai nommé, le ballon !

Du coup, moi qui me posais déjà la fameuse question « avec ou sans péridurale ? », je réfléchis de plus en plus à essayer de m’en passer totalement. Cette réflexion est encore en cours, mais je reviendrais vous en parler, si ça se concrétise…


Bon, et sinon, bien sûr, même si je me sens prête et que j’ai de plus en plus hâte de découvrir la petite bouille de MiniChou, quelques angoisses continuent à me tourner dans la tête : la peur d’un allaitement compliqué, les galères de rééducation du périnée, les douleurs de suite de couches, le regard sur mon corps ravagé, l’organisation de notre petite famille, etc…

Mais je sais que j’aurais largement l’occasion de revenir vous en parler, de vous demander votre avis, et de quémander des conseils ! Je compte sur vous ! 😉

Et en attendant, je file profiter du soleil. Ou alors, je vais faire une sieste. J’hésite… Bref, je vais continuer à profiter de mes journées de chat !

IMG_20170426_200240_414

Publicités

30 réflexions sur “Et déjà la fin

  1. En tout cas tu parrais sereine et vraiment prête – ça fait plaisir à lire! Combien de belles aventures à venir…Profites bien de ces derniers moments entre excitation et envie, eux aussi sont inoubliables à leur manière!

    Aimé par 1 personne

    • Oh oui, j’en profite ! Comme tu le dis si bien, ces derniers moments de calme et d’excitation avant l’arrivée d’une nouvelle petite tempête dans nos vies sont également très précieux ! J’en suis d’autant plus consciente, cette deuxième fois ! 🙂

      J'aime

    • Bon alors, pour les stocks d’énergie, entre les insomnies de fin de grossesse, ma taille de cachalot échoué et tous les inconvénients qui vont avec, les remontées acides et autres joyeusetés, on repassera (mais on en rediscutera d’ici 7-8 mois, toi et moi ! 😉 ). Mais bon, je profite quand même ! 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. C’est vrai que c’est étrange cette fin de grossesse. On se retourne et on regarde le parcours effectué. .. C’était affreusement long parfois mais aussi si court. Je ressens à 300% l’ambivalence  » je veux accoucher mais j’ai peur (daccoucher , de la suite, de la vie à 4…)  » Je crois que pour ma part c’est surtout mon corps qui crie grâce et merci en disant « libérez moi »!
    Mais j’avoue que la flânerie qui accompagne ces derniers moments est agréable : « sieste ou bain j’hésite ! » Profitons en car après on aura moins le temps de flâner hein 😉
    Ça a l’air trop bien tes cours de yoga et ton ballon aussi (j’ai pas voulu m’en proccurer un car ça prend de la place mais sur cette fin de grossesse je regrette un peu ).
    Bonne fin de grossesse épanouie à toi!

    Aimé par 1 personne

    • Oui, je constate qu’on est exactement dans le même état d’esprit, toi et moi !
      D’autant plus qu’étant toutes les deux déjà passées par là, on sait d’autant mieux ce qui nous attend pour la suite, alors pourquoi tant de hâte ? 😉
      Mais comme toi, c’est aussi mon corps, ma condition physique qui crie grâce !! 😀
      Et oui, ces cours de yoga, c’est une vraie chouette bouffée d’oxygène sur ces derniers jours 🙂
      Bonne fin de grossesse à toi aussi (on se tient au courant ! 😉 ). ❤

      J'aime

  3. Profite bien, prend ce temps pour toi, après… après ce sera différent !
    Je comprends tout à fait cette ambivalence de fin de grossesse. J’ai vécu la même chose. J’avais trouvé cette période assez destabilisante.
    Repose-toi bien !

    Aimé par 1 personne

    • Oui, comme tu dis, c’est assez déstabilisant ! Je veux, mais je veux pas, j’envie mais j’ai peur, mais ça pèse mais bon quand même, après ça va être rude, etc etc….!
      La schizophrénie, une autre symptôme de grossesse bien trop souvent oublié ! 😉

      J'aime

  4. Oh la la le ballon! Pour moi ça a plutôt été mon ennemi pendant le travail. Dès que j’étais dessus les contractions très fortes se transformaient en contractions insupportables. Bref, je l’ai vite laissé tomber! lol En tout cas je te souhaite une très bonne fin de grossesse avec un accouchement qui correspond à ce que tu souhaites. Et bien sûr une belle rencontre avec ton petit bébé 🙂

    Aimé par 1 personne

  5. Oh, c’est super! On te sens assez sereine, c’est cool. J’ai le même ballon et c’était mon meilleur amis durant ma fin de grossesse mais aussi pour les début avec ma fille. Elle adorais qu’on la berce dessus 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Bienvenue par ici, alors !
      Et oui, je sais déjà que je vais être nostalgique de ma grossesse, d’autant plus que, cette fois-ci, c’est peut-être la dernière…
      Quant à la sérénité, ça varie d’un jour à l’autre, mais c’est sûr que je me sens de plus en plus prête ! 🙂

      Aimé par 1 personne

  6. Il faut vraiment profiter jusqu’au bout … ! J’ai accouché de mon second il y a 2 mois et il m’arrive encore de regretter ce temps ou je me trainais (et je n’en pouvais plus, je n’ai pourtant pas oublié) !
    Et il n’y a pas de raison pour qu’il y ait des douleurs, des problèmes de périnée … et l’organisation vient d’elle même = il n’y en a pas 😉
    Très bonne fin de grossesse en tout cas !!

    Aimé par 1 personne

  7. Quel beau bidon !!! Tu as l’air sereine et ça fait plaisir à lire 🙂 et tu as bien raison de profiter de cette fin de grossesse pour te ressourcer et faire des choses pour toi. C’est ce qui m’a manqué et je trouve le temps très très long avant que P’tit Matelot soit assez grand pour que je puisse enfin penser un peu à moi. Je pense fort à toi pour l’attente des derniers jours 🙂

    Aimé par 1 personne

  8. Pingback: Un jour sans fin | Miss Lune

  9. Pingback: La naissance de MiniChou (1/2) | Miss Lune

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s