Carnet de Voyage, Côté couple, Entre amis

Paris au printemps

Il y a quelques semaines, nous avons eu cette chance immense, pour de jeunes parents malmenés par les nuits chaotiques, de pouvoir confier nos filles, le temps d’une semaine en amoureux. Nous n’avions pas passé autant de temps juste tous les deux depuis presque 4 ans ! C’était à la fois surprenant et délicieux !

Vous connaissez ma passion pour les voyages. Et pourtant, au milieu de cette année bien remplie, c’est finalement à Paris que nous avons décidé de profiter à deux.

Alors aujourd’hui, je vous propose un retour en images sur notre parenthèse amoureuse à Paris !

Les sorties

Au théâtre

Nous avons commencé fort, dès le samedi, avec une pièce de théâtre surprenante : Le Porteur d’Histoire. Les cinq acteurs se partagent une dizaine de rôles avec un brio remarquable et nous entraînent dans des aventures imbriquées qui se déroulent entre la France et l’Algérie à travers les siècles. La mise en scène est à la fois sobre et efficace, et laisse apparaître tous les talents des comédiens. On a été bluffé et ravi de cette sortie, et comme la pièce est toujours donnée, je vous la recommande chaleureusement !

Au musée

Nous n’avions encore jamais pris le temps de visiter le musée de l’Orangerie, pourtant un grand classique avec sa position centrale, en plein coeur de Paris. Nous y avons vu la fameuse collection de toiles des Nymphéas de Monet.

J’ai été agréablement surprise par l’architecture si bien pensée pour l’exposition de ces tableaux aux dimensions formidables. En fait, le bâtiment a été conçu justement pour les accueillir ! On traverse donc successivement deux salles ovales dont les parois portent ces œuvres impressionnantes.

Nous avons pris le temps de déjeuner dans le café du musée, avec sa jolie lumière, avant d’aller découvrir l’exposition temporaire. Nous avons beaucoup apprécié le parallèle entre le travail de la fin de vie de Monet et les premières oeuvres de l’école américaine d’expressionisme abstrait, et notamment Jackson Pollock et Ellsworth Kelly.

Au cinéma

C’est de loin notre manque le plus cruel, depuis que nous sommes parents. Bon hormis le sommeil, hein ! 😉

Bref, dès que nous arrivons à nous éclipser à deux, nous en profitons pour nous faire une toile. A chaque fois, quand on arrive dans la salle sombre et qu’on s’installe dans les grands fauteuils, j’ai un élan de nostalgie irrésistible et je revois nos innombrables soirées ciné, du temps où nous y allions 3 à 4 fois par semaine, avec nos abonnements illimités.

Le cinéma reste, pour tous les deux, le synonyme de notre liberté d’avant les enfants.

Du coup, on en a bien profité ! Et on a varié les plaisirs entre un bon western dramatique brillamment porté par l’excellente Rosamund Pike, une comédie anglaise loufoque et romantique et le superbe film de Guillermo del Toro, récompensé aux Oscars, La Forme de l’Eau.

Ce film a été un véritable coup de coeur pour tous les deux. En même temps, il avait tout pour nous plaire, entre des personnages attachants et originaux, une luminosité si particulière, un soupçon de fantastique, juste de quoi surprendre le spectateur. C’était vraiment un bon moment, et si vous avez l’occasion de le voir, foncez !

Les restos

On pensait s’offrir le luxe d’un bon resto en amoureux, de ceux où il est préférable de ne pas venir avec sa marmaille, mais finalement, on a préféré multiplier les petits troquets au détour de nos sorties.

En sortant du théâtre, on est tombé sur un petit resto italien, au pied de Montmartre. Rien de très élaboré, mais des pizzas et des salades variées, et mon indispensable Aperol Spritz (#teamalcoolo) !

On a également trouvé par hasard un café très agréable, avec tous ces trucs à la mode qu’on hésite toujours à goûter : le jus détox aux épinards, le cheesecake au coulis de betterave ou le carrotcake à la crème de beurre. C’était…. intéressant ! 😉

Et c’était surtout tellement agréable de profiter sans avoir le stress d’un verre de sirop renversé ou d’un horaire de sieste loupé.

Les balades

Moi qui regrette toujours d’habiter si près de Paris sans en profiter plus souvent, j’ai eu envie de me balader dans ses rues et ses quartiers.

Nous avons grimpé les escaliers derrière Montmartre, dans le 18ème, en réussissant l’exploit d’éviter les touristes, fouiné dans les petites boutiques de jouets et gâté nos filles, rêvé devant les vitrines bobos hors de prix (enfin, surtout moi, Mister F. s’en moquait royalement !) et profité de l’air printanier qui s’installait.

On a profité de notre visite de l’Orangerie pour nous balader dans le jardin des Tuileries. Bon là, pas moyen d’éviter les touristes, alors on a joué le jeu à fond, de la Seine jusqu’au Louvre, en passant par la place des colonnes de Buren et la Comédie Française. On a fini par s’échouer dans un café, pour boire un coca aussi frais que mérité en terrasse : j’avais oublié à quel point c’est fatigant, d’être touriste !

Le temps étant décidément au beau fixe, on a eu envie de balader à vélo jusqu’au parc de Sceau. On a rattrapé la coulée verte pour être plus tranquilles, et on a passé la journée à lézarder au soleil, à bouquiner et pique-niquer comme au bon vieux temps.

Et le reste

Cette courte semaine à deux nous a aussi et surtout permis de nous retrouver, de profiter de ce luxe infini de n’avoir aucun horaire, de manger tout ce qu’on veut, de se coucher à point d’heure et de faire la grasse mat’, de prendre le temps d’être bien à la maison, et de profiter du jardin au calme, de lire, de fleurir le salon et de manger des glaces.

Nous nous sommes enfin débarrassés de ce meuble de salle de bain qui prenait tant de place et contre lequel je pestais pratiquement quotidiennement. Nous l’avons remplacé par le grand miroir rond que je souhaitais et qui prend tout autant de place mais nous plaît bien plus ! Nous avons profité d’un salon rangé et fleuri, sans jeux d’enfants sur lesquels marcher, en pleine nuit, dans le noir. Et j’ai même eu le temps de tester le nouveau salon de coiffure qui a ouvert en centre ville !


Cette semaine de pause dans notre vie de parents est passé à une vitesse faramineuse, et contrairement à la première fois que l’on s’était retrouvé à deux après la naissance de notre aînée, nous avons su pleinement en profiter, tous les deux. Nous étions en phase, insouciants et pleinement conscients de notre luxe.

Et c’est avec un grand bonheur et une jauge de patience remplie à son maximum que nous avons retrouvé nos deux tornades le vendredi matin, avant d’enchaîner sur une semaine de vacances à quatre ! Mais ça, c’est une autre histoire !

20180613_154917_0001.png

Et vous, ça remonte à quand vos dernières vacances en amoureux ? Vous avez fait quoi ? Et vous recommencez quand ?

 

22 réflexions au sujet de “Paris au printemps”

  1. Hoalala ça fait vraiment trop envie !!! J’essaie de convaincre L’Amoureux de partir quelques jours, que tous les deux, cet été ; je vais lui montrer ton article pour le motiver. #onycroit En tout cas je suis contente si vous avez pu prendre du temps à deux pour vous retrouver !

    J'aime

    1. Ahah ! Si ça peut aider l’Amoureux à opter pour quelques jours en amoureux dans la capitale ou ailleurs, ça me ferait trop plaisir !
      Et oui, ça nous a fait un bien fou de nous retrouver : j’espère que vous en aurez l’occasion, vous aussi ! ❤

      J'aime

        1. Oh mais génial ! Quand ça ? Et où en Bourgogne ?
          Nous, on a adoré cette région, celle de nos premières vacances à trois avec Poupette 🙂
          Et là, on revient d’un week-end à Dijon : c’était génial !

          J'aime

  2. C’est vrai que c’est un luxe de pouvoir s’octroyer des petits moments en amoureux lorsqu’on est parents. Avec mon mari, on essaie de déjeuner en amoureux le midi (on a la chance de bosser pas loin l’un de l’autre) lorsqu’on peut (en ce moment pas trop avec les déplacements pro de Monsieur^^) et puis aussi quand Poupou est gardé par ses grands-parents pendant les vacances d’été. Sinon parfois rester dans la région où l’on habite pour profiter c’est parfois pas plus mal ^^. Paris reste une ville vraiment intéressante à voir, parfois ça me manque de ne plus y habiter mais bon Lyon a aussi ses bons côtés ^^.

    J'aime

    1. Oh oui, hein ? On se rend compte de ce luxe, une fois devenus parents ! 😉
      Manger ensemble le midi, je trouve ça vraiment génial aussi, mais Mister F. n’est pas trop enthousiaste à cette idée. Pourtant, nous aussi on bosse à côté.
      En tout cas, les grands-parents babysitters, ça reste le mieux pour s’offrir un bol d’air en toute sérénité.
      Quant à Lyon, nous on a adoré y vivre, et je trouve qu’il y a plein de choses super à faire dans la ville et autour ! Je vous envie !

      J'aime

  3. Top, ça fait rêver et vous avez eu un temps magnifique pour en profiter encore plus 🙂 ! C’est cool, nous on a pas eu de semaine comme ça depuis la naissance des enfants (soit 5ans 1/2 😱 !) ! Mais rien qu’un w-e sans eux dernièrement nous a fait énormément de bien, notamment de se retrouver tranquillement et de profiter, sans horaires et sans être sollicité toutes les 3 secondes 😉 ! Bref, à refaire !

    J'aime

  4. J’adore ! On lit tellement de bonheur dans tes mots 🙂 et les filles, où qu’elles aient été, ont dû se régaler aussi, non ? J’imagine également les retrouvailles, qui ont dû être au top !
    C’est fou ça, ça me fait très envie mais… je me sens pas prête en même temps… Au fait tu as l’air de dire que la première fois ça n’avait pas été aussi bien, ou du moins profitable. Qu’est qui avait coincé ?
    Bon et je ne résiste pas à te poser la question… ils viennent d’ou tes fauteuil et canapé de salon ? J’adoooore ! Y a moyen d’en voir plus ? (#meufencoursdedéco ^^) Non mais ces couleurs 😍😍😍

    Aimé par 1 personne

    1. Rolàlà, c’est autorisé, autant de fautes dans un comm ? Entre oubli de mot et accent disparu, désolée pour les yeux qui saignent. Trop matinale pour une bonne coordination cerveau-doigts ^^

      J'aime

    2. Les filles étaient en Bretagne avec leurs grands-parents et, en effet, elles se sont régalées, elles aussi !
      Mais oui, la première fois, pour notre grande, ça ne s’est pas aussi bien passé : moi j’en avais terriblement besoin, mais Mister F. n’était clairement pas encore prêt. Du coup, nous avons un peu forcé la chose, mais on était moins à l’aise, moins sereins et, surtout, moins en phase.
      Cette fois-ci, j’ai laissé venir les choses et lorsque Mister F. a été prêt, on a pu organiser ça tranquillement et en profiter bien plus pleinement.
      Avec ce recul, je ne peux que vous conseiller de prendre votre temps et de vous lancer quand vous serez prêts tous les deux 🙂

      Ahah ! Et sinon, c’est Maison du Monde, notre fournisseur officiel de déco à la maison ! 😉
      Et oui, on s’est un peu lâcher sur les couleurs, mais on ne regrette pas : on est toujours aussi fan !
      Ah, et comme j’ai une tête de linotte, n’hésite pas à me solliciter en MP pour que je t’envoie d’autres photos, si tu souhaites affiner tes choix de déco : je connais le dilemme 😉

      J'aime

  5. Elle avait l’air vraiment reposante cette pause. Ce n’est que lorsque l’on est parents que l’on se rend compte que c’est du luxe d’avoir un peu de temps pour soi, avec aucun horaire à respecter.

    Aimé par 1 personne

  6. Quel bien fou a du vous faire cette semaine en amoureux! Je n’aurais pas choisi Paris comme destination mais j’avoue que tu me donnerais presque envie 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s