Entre amis

Rétrospective 2019

wp-15790024299804537183985135103588.jpgComme l’année dernière, je tiens à laisser par ici les souvenirs encore frais de l’année écoulée.

Non pas que je sois une grande fan de ces articles rétrospective qui, il faut bien l’avouer, sont un peu nombrilistes….

Mais j’ai toujours voulu que cet espace me permette de conserver les précieux souvenirs de cette phase, si intense, de ma vie. Alors je me prête au jeu, et je reviens en images et mois par mois, sur les souvenirs que je garderai de l’année 2019.


Janvier 2019 : c’est reparti pour un tour

Au tout début du mois, je découvre le précieux + tant attendu, tant espéré, qui me permettra de laisser la grisaille de l’automne dernier derrière moi. Nous nous réjouissons de cette nouvelle grossesse, intensément mais aussi prudemment, forcément.

A côté de cette si belle nouvelle, c’est la fête des virus à la maison, et on enchaîne coup sur coup une gastro du tonnerre, une varicelle à effet kiss cool, plutôt soft pour Poupette mais carabinée pour Nymphette, et une sinusite bien corsée pour moi, avec vertiges et tout le tralala.

Heureusement, je profite de mes si chères montagnes, le temps d’une parenthèse professionnelle, en laissant le ski de côté, cette année : mais sans regret, c’est pour la bonne cause !

Février 2019 : à fond sur les pistes !

En février, nous avons eu la grande chance de passer une semaine en montagne avec des copains dont les enfants sont pratiquement du même âge que les nôtres. Oui, cet âge où ils leur faut se défouler en extérieur par tous les temps, où se rouler dans la neige semble la meilleure des idées jusqu’à ce que la sus-mentionnée neige entre par inadvertance dans les moufles et que ça se finisse dans les larmes, à moins que le pipi impromptu n’ait interrompu la partie de bataille de boules de neige depuis déjà 10 minutes, avec combinaison-à-laver-et-faire-sécher-pour-le-lendemain-matin-toi-même-tu-sais.

wp-15789985364182640257873763117628.jpg

Bref, des vacances extrêmement reposantes, comme vous pouvez vous l’imaginer, avec luge à volonté entre les raclettes et autres tartiflettes, école du ski le matin pour les grands enfants pendant que les parents sans bébé dans l’utérus s’en allaient skier, me laissant gérer une Nymphette pas bien téméraire en situation de grand froid….

Poupette a adoré et a ramené sa première médaille : elle qui a si peu confiance en elle, elle a assuré sur des skis (ça sent l’ascendance grenobloise à plein nez, ça !). Quant à Nymphette, elle a fini par se résigner et a accepté une ou deux descentes en luge avant la fin du séjour ! De mon côté, j’ai profité de mes belles montagnes, de balades avec Mister F. et des soirées jeux avec les copains.

Mars 2019 : parenthèse viennoise

En mars, j’ai profité d’un déplacement professionnel de Mister F. à Wien pour aller le rejoindre quelques jours, dans cette ville si chère à notre coeur. Cette ville de nos débuts, cette ville qui m’a vue adolescente puis étudiante, cette ville que nous avons arpenté pendant une année entière, profitant de l’ambiance romantique entre un vin chaud et une käsekreiner (#diediewissenwissen : ça marche aussi auf deutsch, nein ?). Nous y avons retrouvé de doux souvenirs et découvert de nouveaux restos, bien conseillés par ma si chère amie Cocci et son adorable mari.

 

Avril 2019 : boulot, boulot, boulot

En avril, j’ai enchaîné les déplacements professionnels. Toulouse sous les eaux, Nancy par grand froid et Aix-en-Provence au soleil : de quoi voir du pays pour mon bidon rond ! Pas mal de fatigue à la clé, mais une belle remotivation pour le boulot, ce qui n’est pas plus mal quand on s’apprête à partir un peu longtemps….

Nous avons aussi profité des vacances de printemps pour nous échapper en Bretagne pendant quelques jours. Le temps était frais mais beau : resto en terrasse et châteaux de sable au programme, et même baignade pour notre vaillante Poupette. Bon, par contre, après l’enthousiasme initial, Nymphette a préféré le réconfort des bras de sa Mamou que l’eau glacée de l’océan. Nous avons passé une super journée aux Jardins de Brocéliande : si vous passez dans le coin, je vous recommande chaudement ce parc, idéal pour amuser petits et grands !

C’est aussi pendant ce court séjour que j’ai appris que ma Maman avait un cancer : ce coup de fil terrible qui te fait redescendre sur Terre, les questions, les angoisses qui tournent en rond….

Mai 2019 : le deuxième anniversaire de Nymphette

Du coup, en mai, nous avons eu besoin de nous entourer de beaucoup d’amour et on a profité des ponts pour faire le plein de bonheur.

C’est aussi le mois de naissance de Nymphette, et cette année, c’est avec les copains de la crèche que nous avons fait la fête. Il fallait la voir, excitée comme une puce à accueillir dans sa maison tous les petits copains qu’elle retrouve d’habitude à la crèche : elle les embrassait, leur sautait au cou, leur montrait les ballons de toutes les couleurs…. Certes, le beau temps n’était pas au rendez-vous, comme tout au long de ce mois de mai, mais nous avons passé une excellente journée.

Juin 2019 : canicuuuuule !

Nous avons rarement eu aussi chaud : la maison était une véritable fournaise, surtout nos chambres, qui sont à l’étage (33° dans la chambre des filles et 36° sous les combles : qui dit mieux ?). Heureusement que les travaux de notre chambre d’amis en rez-de-jardin ont bien avancés, ce qui nous a permis de faire dormir nos filles au frais.

Bref, un mois un peu irréel, à profiter pleinement du jardin, à chercher le frais partout et tout le temps, entre glaces et pataugeoires, ventilateur et brumisateur, à pique-niquer chaque soir de pastèque et de tomates cerises, pour le plus grand bonheur de nos filles.

Mais il en fallait plus pour nous dissuader de faire une jolie fête d’anniversaire à notre aînée ! Encore une belle journée au jardin, sur le thème des sirènes.

Juillet 2019 : kidsfree

En juillet, les filles sont allées passer quelques jours chez leurs grands-parents, ce qui leur a permis de profiter de la fraîcheur bretonne pendant que nous profitions de Paris en amoureux. Bon, on a aussi avancé sur les préparatifs dans la maison, histoire de leur offrir une jolie chambre de grandes à leur retour et de s’organiser pour accueillir Poussinet à la fin de l’été.

J’ai passé un week-end merveilleux à Lille, en compagnie de mes acolytes adorées : resto en terrasse et (virgin)-apéro à volonté, tout en papotant tout notre saoul…. Le rêve ! Juste avant le verdict du diabète gestationnel qui, une fois encore, est venu gâcher la fin de ma grossesse.

Août 2019 : des vacances idéales

Encore une année où nous avons réussi à partager notre temps entre famille et amis, pour profiter au mieux de l’été. J’ai adoré passé quelques jours seule avec mes parents : une petite parenthèse où j’ai pu me faire chouchouter, faire le plein de lectures estivales, et passer du temps avec ma Maman et être rassurée sur son état de forme et son moral.

Puis direction les Cévennes et notre maison familiale : soleil et baignades en rivière au programme, avant de fêter encore une fois l’anniversaire de Poupette (privilège des enfants de l’été !). De mon côté, j’ai lutté avec ce fichu diabète gestationnel….

Ensuite, nous avons retrouvé nos acolytes du ski pour un séjour au vert, dans les marais poitevins : gros coup de coeur pour cette région ! Tous les soirs, nous profitions de la petite barque au fond du jardin pour aller faire un tour sur les canaux, nos petits marins d’eau douce, âgés de 2 à 5 ans, surexcités à bord !

Puis direction la Bretagne, pour finir par un séjour d’une semaine sur l’Île aux Moines : nous sommes tombés sur la location parfaite, à mi-chemin entre la cabane en bois au charme fou et la cabine de bateau ingénieuse, regorgeant de petits cachettes et de jeux pour enfants. Cette semaine îlienne, à profiter du bonheur d’être juste ensemble, tous les quatre (et demi !) nous a permis de recharger les batteries : plage le matin, sieste puis glace sur le port l’après-midi, balade en vélo, sortie matinale pour aller chercher du pain frais,…. Bref, des vacances de rêve !

Cette semaine de fin d’été a vu aussi se renforcer la complicité entre Poupette et Nymphette : les voir s’inventer leurs petits jeux et rire ensemble me renvoie toujours à ma propre enfance, et à ces étés de rêve partagés avec ma sœur.

wp-15791873310178703648383196257874.jpg

Septembre 2019 : la naissance de Poussinet

A peine le temps de faire une rentrée à la crèche et à l’école pour ses deux grandes sœurs que Poussinet pointait le bout de son nez. Une naissance épique, suivie de toute une avalanche d’émotions fortes : nous avons eu besoin de pas mal de temps pour nous en remettre…. et le mois de septembre est passé à toute vitesse !

Octobre 2019 : début de rémission

Le mois d’octobre est toujours un mois particulier pour moi puisque c’est celui de mon anniversaire. Mais cette année, il avait encore la saveur amère de l’année dernière où j’ai appris, justement le jour de mon anniversaire, que le coeur du petit bébé que je portais avait cessé de battre.

Or, le hasard m’a apporté le plus grand des bonheurs cette année pour mon anniversaire : un coup de fil de ma Warrior de Maman m’annonçant sa rémission ❤

Novembre 2019 : en mode famille nombreuse

Pour moi, ça restera le mois des petits bonheurs. De ceux qui paraissent insignifiants mais qui te mettent du baume au cœur et permettent de laisser de côté la fatigue des nuits lactées, la nuit impromptue aux urgences pédiatriques et la grisaille de l’automne débutant : une nouvelle coupe de cheveux, une jolie paire de baskets, un cours de massage pour bébé et plein plein de restos et de café-thérapies avec les copines-mamans !

C’est aussi en novembre que j’ai découvert l’univers un peu déroutant des Efluents : une journée intense et pailletée, qui m’a permis de toucher du doigt un monde qui n’est pas le mien et ne le sera sans doute jamais. Mais sans regret : c’était une chouette expérience et j’ai rencontrée des blogueuses très sympas, que j’aurais plaisir à revoir.

Décembre 2019 : mon bébé koala

La fatigue a commencé à se faire sentir, avec mon bébé koala sans cesse accroché à moi…. On ne peut pas dire qu’on ait tiré un numéro aussi apaisé que Nymphette-la-reine-de-la-sieste ! Mais j’ai essayé d’accepter cela, de prendre le temps de le bercer encore et encore, de jour comme de nuit, de me réjouir d’avoir du temps pour le laisser grandir à son rythme.

Comme l’année dernière, nous avons pleinement profité de la période de l’Avent, avec la venue d’un petit lutin de Noël à la maison, des sablés à la canelle à volonté, et un calendrier fait maison dont le succès a été…. mitigé (rien ne vaut les chocolats, finalement !).

Les vacances de Noël nous ont fait beaucoup de bien : quelques jours chez mes parents à Grenoble, où nous avons profité de tous les bras disponibles pour bercer Poussinet, et une deuxième partie tous les cinq à la maison, au calme, à profiter de tous les nouveaux jouets de Noël. J’ai aussi eu le luxe d’une après-midi au cinéma avec ma grande fille pour aller voir la Reine des Neiges 2 : une très agréable parenthèse, la première loin de mon bébé. Nous avons eu le plaisir (et le soulagement !) de voir de beaux progrès dans le rythme de Poussinet, qui s’est mis à accepter de plus en plus facilement les siestes (encore trop courtes, mais bon, on prend) dans son petit lit.


C’est épuisée mais heureuse que j’ai terminé cette année. Une année chargée en émotions, pleine de joie et de challenges, une année riche et précieuse. Je me sens tellement reconnaissante pour tous ces bonheurs, les petits du quotidien et les plus grands qui habitent avec moi. Encore une année tournée vers ma famille, tout comme celle qui commence : je suis heureuse de pouvoir profiter ainsi de cette période de la toute petite enfance de mes petits. Je sais que d’ici quelques mois  il me faudra réajuster cet équilibre à nouveau, mais je me sens confiante pour cette prochaine étape.

☆☆☆

C’est encore avec un article fleuve que je reprends le clavier : j’aimerais réussir à être plus régulière, ce qui me permettrait d’être plus concise…. mais vous commencez à me connaître !

Et si vous avez eu le courage de lire jusque là (ou même si vous avez sauté tous ces souvenirs barbants 😉 ), je vous présente mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année ! Quelle vous soit douce, pleine et riche, quelle vous soit surprenante et joyeuse, pour vous comme pour tous ceux qui vous sont chers.

Et, encore une fois, merci du fond du coeur pour nos échanges qui me sont si précieux ❤

Bonne Année 2020 !

wp-15790002791363592729187182360862.jpg

 

 

19 réflexions au sujet de “Rétrospective 2019”

    1. Oui, une année très riche mais extrêmement positive, et je mesure ma chance quand la fatigue me fait perdre pieds 😉
      Je te souhaite également une très belle année 2020 : je suis tellement heureuse de recommencer à te lire ❤

      Aimé par 1 personne

  1. C’est génial cette rétrospective ! Que tu garde par écrit et en images ces moments de vie. Tu m’inspire et me pousse à en faire autant, je rajoute donc une ligne à mes goals de 2020 : laisser trace de mon bonheur quotidien.
    C’est un vrai plaisir de lire tes articles 💕

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s