Je couve, Je me questionne

Et de trois !

20190430_1546232360934783123862503.jpgÇa y est, cette fois-ci, l’aventure est bien lancée et, à l’automne, nous devrions être cinq !

Cette troisième grossesse, qui est en réalité la quatrième, me semble encore bien souvent irréelle. Malgré mon ventre qui s’arrondit et les légers, très légers, petits coups de pied, tout cela me semble encore trop incertain, trop beau pour être vrai.

Lorsque je compare aux deux premières fois, je me sens tellement changée ! Perdue, cette naïveté inconsciente de la première fois. Oubliée aussi, l’angoisse de la réaction des aînées, qui m’avait tant inquiétée pendant que j’attendais Nymphette.

Je me sens moins insouciante, mais aussi plus forte, mieux préparée à ce qui m’attend et à tous les ajustements que devra vivre la famille pour accueillir cette nouvelle petite vie, dans la nôtre qui commence à être bien rodée.

Parfois, et même, pour être tout à fait honnête, encore souvent en ce qui concerne Mister F., on se demande bien d’où nous est venue cette envie saugrenue de petit troisième. Cette envie tout sauf raisonnable, d’un point de vue écologique, d’un point de vue pratique étant donné notre toute petite maison où il n’y a que deux chambres. Mais cette envie viscérale, qui s’est installée très tôt après la naissance de Nymphette. Et qui n’a fait que se renforcer au fur et à mesure que la complicité entre Poupette et Nymphette grandissait.

img_20190419_165726_4664310944625881414066.jpg

Après l’épreuve de cet automne, on s’est à nouveau posé la question, mais à peine. La douleur était trop vive, et j’avais ce sentiment que seule une nouvelle petite vie au creux de moi pourrait un jour refermer cette plaie.

Oh qu’il a été désiré, ce petit troisième ! Si fort, si intensément ! Mais malgré la préciosité de cette petite étincelle, le quotidien reprend bien trop souvent le dessus, et ce n’est pas rare que j’oublie mon état, en portant à plein bras ma Nymphette qui me réclame un câlin ou en montant du sous-sol une énième corbeille de linge sale.

Je le sais, que cette grossesse va passer à toute vitesse et que, bien vite, les désagréments physiques vont prendre le dessus en me laissant diminuée. Je sais aussi que les dernières semaines qu’il me reste au boulot vont être particulièrement intenses pour préparer mon absence.

Mais je sais aussi et surtout combien il est précieux de profiter de cette grossesse, qui sera, a priori, la dernière.

20190430_234838_00015044042188497567950.png

28 réflexions au sujet de “Et de trois !”

    1. Merci beaucoup pour ces mots ! Sereine, je ne sais pas, je crois que la sérénité enceinte, ce n’est décidément pas pour moi !
      Mais j’en profite, ou au moins j’essaie chaque jour !

      J'aime

    1. Oui, je sais à quel point ce sujet te touche de près, surtout en ce moment, et j’espère de tout coeur que tu pourras, toi aussi, connaître cette grossesse d’après, qui est si particulière, ce petit arc-en-ciel tant espéré. ❤

      J'aime

  1. En Allemagne, on appelle ces bébés qui arrivent après une perte des bébés arc-en-ciel 🌈. Un bien joli nom je trouve. Notre arc-en-ciel 🌈 à nous a 14 mois aujourd’hui. La grossesse a été bien moins sereine que celle de son frère, j’attendais avec impatience les étapes (quand on a passé le moment de la fausse couche du bébé précédent, quand on a fini le premier trimestre, les premiers coups de pied, le moment où elle a été viable même si prématurée, celui où elle n’était plus prématurée du tout) surtout qu’on venait de 4 ans de pma. Malgré cette anxiété (de plus en plus faible mais toujours un peu là), j’ai savouré encore plus cette grossesse justement parce que je savais quel miracle c’est d’attendre un enfant. Notre parcours et la fausse couche m’ont donné cela: cette reconnaissance éternelle d’avoir notre bébé arc-en-ciel.
    Je te souhaite une grossesse aussi sereine que possible. Je suis vraiment ravie pour vous 4!

    Aimé par 1 personne

    1. Oh que c’est beau, ce nom ! Merci de me l’avoir appris !
      Et je suis extrêmement touchée par tes mots et ton histoire : je pense m’y retrouver, au moins en partie, dans cette anxiété mêlée d’impatience qui rythme chacune des étapes. Et cette reconnaissance éternelle, aussi.
      Vivent les bébés arc-en-ciel, et embrasse bien fort la tienne ! ❤

      J'aime

  2. Encore félicitations pour cette jolie nouvelle ! Je te souhaite une belle grossesse pmeine de sérénité. Et oui quand il y a une envie viscérale, rien ne peut l’entraver. Je te comprends très bien.

    Aimé par 1 personne

    1. Ahah ! Tu le sais, toi qui me lis depuis longtemps (toujours ? 😉 ), la sérénité, ce n’est visiblement pas pour moi, notamment quand il s’agit de grossesse !
      Mais je profite de ce bonheur, ça c’est sûr !
      Et chez toi, pas d’envie viscérale de petit troisième, pour le moment ? 😉

      J'aime

      1. C’est sur que la sérénité c’est très joli sur le papier, mais dans la réalité c’est une autre histoire, je crois que l’on est pareil sur ce coup là 😉
        Et je crois que tu m’a bien cerné aussi pour cette envie viscérale du 3e. Pour le moment ma 2e a tout juste 1 an, je prépare un concours pour l’année prochaine, alors… bah alors j’essaye de me raisonner tout en attendant bien impatiemment l’année prochaine 😊

        Aimé par 1 personne

  3. Encore félicitations 😍
    Je crois que l’envie d’agrandir la famille est tout sauf rationnel 😉, repartir dans les couches et les nuits hachées, quelle idée 😅. Et pourtant, j’ai tellement hâte de voir PetitPrince se joindre aux jeux de ses frères 😍
    Belle continuation dans ta grossesse ⚘

    Aimé par 1 personne

    1. Ahah ! C’est clair que l’inconfort est mon quotidien, mais maintenant que je sais ce qu’il y a au bout…. j’en profite à fond, avant d’avoir pire avec le retour des tortures de nuits hachées ! 😉

      J'aime

  4. Encore toutes mes félicitations 🎈 l’envie d’un enfant que ce soit le premier ou le cinquième est quelque chose d’inexplicable que seules les deux barres sur le test peuvent apaiser !

    Je te souhaite une douce grossesse et hâte que votre famille soit au complet ❤️

    Aimé par 1 personne

  5. Encore félicitations !! Et puis ces petits troisièmes qui fleurissent un peu partout… ça va finir par me donner envie ?! Ou pas 😛 Contente pour vous en tout cas ! Essaie de bien profiter de ta grossesse même si effectivement avec 2 devant ce n’est sans doute pas simple tous les jours !

    J'aime

  6. Encore toutes mes félicitations ma belle 🙂
    Tu dois t’en douter, ta grossesse m’a touché mais qu’est-ce que je suis contente pour toi et ta jolie famille!! Profite de chaque instant!

    Aimé par 1 personne

    1. Oh que je pense à toi, à vous, à votre peine que j’ai partagée, différemment, avec mon histoire, mais que je ressens tellement en vous lisant….
      D’ailleurs, ce bonheur de l’annonce est clairement teinté de la peine de toutes celles qui sont encore en attente ❤
      J'espère que vos derniers examens et ton tout prochain rendez-vous vous permettront d'y voir plus clair et de commencer à construire la suite, pour enfin sortir de ce sas si douloureux.
      Tes mots me touchent d'autant plus, et je t'envoie mille baisers, en espérant avoir un jour le plaisir de te rencontrer en vrai !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s