Je couve

Une femme sur quatre

Une marque discrète au poignet et quelques petites tâches brunes dans ma culotte.

Voilà tout ce qu’il me reste de cette grossesse.

Une marque discrète au poignet, quelques petites tâches brunes et un immense trou dans le coeur.

Je fais à présent partie de ces femmes qui ont vécu une fausse-couche.

La semaine dernière, je suis entrée à l’hôpital enceinte, porteuse d’un petit embryon mort, certes, mais enceinte tout de même. Toute pleine de ces symptômes de grossesse, de ces terribles nausées et de cette fatigue extrême. Mais toute vide de la vie qui aurait dû continuer à puiser dans mon énergie pendant 7 longs mois.

Je suis entrée à l’hôpital enceinte, j’ai été admise au service maternité, mais je suis repartie les bras vides et le coeur bien trop lourd de la perte de cet enfant qu’on ne connaîtra jamais.

Ce bébé du printemps, cette jolie surprise de fin d’été, qui ne rencontrera jamais ses soeurs, qui ne connaîtra pas la voix de sa maman et les câlins de son papa.

Une femme sur quatre. C’est courant, je le sais. Mais ça n’amenuise pas la douleur pour autant. Au contraire, ça attise la crainte pour la suite.

Car cette grossesse devait être la dernière. Ce test positif devait être le dernier. Et là, tout de suite, tout me dit qu’il le sera.

Et dire qu’une femme sur quatre vit avec ce trou dans le coeur….

20181102_0739297628268973899781459.jpg

33 réflexions au sujet de “Une femme sur quatre”

  1. Oh…je suis vraiment désolée pour toi…c’est tellement dur à vivre ces fausses-couche, et tabou…et pourtant c’est tellement courant en effet…ça n’atténue cependant pas les souffrances. Je te souhaite du courage dans cette épreuve, et j’espère peut-être un beau + la prochaine fois…

    Aimé par 1 personne

      1. Oui, je ne me sentais pas concernée avant car je pensais que ça n’arrivait qu’aux autres…et j’ai réalisé à quel point c’est douloureux, même à un jour, 1 semaine, 1 mois de grossesse…C’est l’espoir d’une vraie vie auquel on doit renoncer, et c’est très douloureux. (à cela on rajoute le fait qu’on ne puisse pas trop en parler,et que si l’on enparle, l’entourage a de merveilleuses phrases de type « oh t’en feras un autre », « c’est qu’il était malformé », « la nature fait bien les choses »…Toutes mes pensées pour toi.

        Aimé par 1 personne

  2. Bonjour,
    Cela peut sembler etrange de t’écrire car l’on ne se connaît pas mais je fais aussi parti de la statistique du 1/4 depuis à peine plus d’un mois et je fais également le deuil de ce bebe du printemps. Je te souhaite plein de courage pour traverser cette épreuve, car s’en est une. Réellement.

    Aimé par 1 personne

  3. Bonjour,
    Cela peut sembler etrange de t’écrire car l’on ne se connaît pas mais je fais aussi partie de la statistique du 1/4 depuis à peine plus d’un mois et je fais également le deuil de ce bebe du printemps. Je te souhaite plein de courage pour traverser cette épreuve, car c’en est une. Réellement.

    J'aime

  4. Ma chère Louna… Je suis tellement triste et désolée de te lire 😦 Cette statistique est bien trop haute… Ton cœur restera sûrement à jamais marqué mais j’espère que le trou se refermera peu à peu. Bon courage pour cette épreuve et je te souhaite un beau dernier + prochainement!

    Aimé par 1 personne

  5. Je suis désolée pour toi, je ne suis pas passée par là mais j’ai des cas dans ma famille qui ont subit cette difficile épreuve et c’est vrai que la fausse couche ça reste encore un sujet très tabou à aborder dans notre société. Je te souhaite plein de courage pour cette épreuve.

    Aimé par 1 personne

  6. Ma chère Louna, que c’est triste de te voir écrire ça. Oui c’est courant, mais cela n’empêche pas la douleur d’être présente, les rêves qui s’envolent, ce poids si lourd, ce vide immense. Pleurs, cri, écris, repose toi, pense à toi.
    Je te fais un très gros calin, je pense très fort à toi et j’espère que très vite, un petit + s’affichera. ❤

    Aimé par 1 personne

  7. Toutes mes pensées les plus positives. A partir du moment on le sait que l’on attend un enfant on devient « sa » maman et le perdre quelque soit l’avancée de la grossesse est une terrible épreuve.

    Courage à toi et ta famille ❤

    Aimé par 1 personne

  8. Je me souviendrai toujours de ce 14 juin. Quand je suis rentrée à la maternité pour la même raison que toi. Aujourd’hui Petit Bouchon, notre bébé arc-en-ciel, est venu illuminer nos vies mais j’aurai toujours une pensée pour ce petit « bébé » qui n’a jamais vu le jour. Encore plein de courage à toi !

    Aimé par 1 personne

  9. C’est tellement difficile cette petite étincelle qui s’éteint. Plein de courage à toi et à ta famille!
    (Et c’est pas parce que c’est courant que ce n’est pas difficile, malheureusement c’est souvent banalisé mais en fait la mort est courante -oui, ça nous arrivera tous- et pourtant ça serait tellement choquant de dire à qqun qui perd ses parents qu’on vit presque tous ça (sinon c’est qu’on meurt avant) et qu’il ne faut pas en faire un plat. Bref, je ne sais pas si je susi claire mais j’espère que tu as eu toute la bienveillance que ça mérite)

    Aimé par 1 personne

  10. Comme tu le sais je suis de tout cœur avec toi. Avec le temps on apprend à vivre avec ce trou dans le coeur, et on remplit le reste de notre coeur avec autre chose… mais en attendant la douleur est là, la colère aussi. Plein de pensées à toi dans ces moments difficiles ❤❤❤

    Aimé par 1 personne

  11. Je n’ai pas les mots, je te souhaite bon courage, ce n’est pas parce que c’est courant que l’épreuve est plus facile… D’autant que ça reste un sujet tabou, on en entend peu parler jusqu’à ce qu’on le vive ou que quelqu’un de proche le vive et alors on découvre que c’est courant. Une femme de ma famille en a vécu une entre son deuxième et troisième enfant et je sais que ca a été aussi douloureux pour elle.
    Je t’embrasse. Fais le plein de câlin auprès de tes filles et de ton mari, je pense que seul le temps apaisera la blessure.

    Aimé par 1 personne

  12. Je suis si triste de lire ça (et j’aurais aimé « partager » un bébé de printemps avec toi ⚘) 😓
    25%, c’est en même temps tellement banal et pourtant si douloureux … même si ce fut tôt, j’ai toujours une petite pensée pour cette étincelle que je ne connaitrais pas 😔. Remet toi bien 😚

    Aimé par 1 personne

  13. Je te souhaite beaucoup de courage d amour et de soutien. Il y a un an je suis passée par là et j en suis ressortie meurtie. Et puis j y ai cru une nouvelle fois pendant 5 mois et là c’est une autre douleur qui m a submergée celle d’une Img. Depuis je rame et tente de tenir le cap pour mes 2 filles, mes trésors adorés.

    Aimé par 1 personne

  14. Tu sais comme j’aime lire tes articles et pourtant hier je n’avais pas envie de lire celui-ci, c’est le genre de statistique que je préférerais ne pas connaitre.
    Toutes mes pensées t’accompagnent et je sais que c’est bien peu.
    Bon courage
    Bises

    Aimé par 1 personne

  15. Je t’envoie plein de courage et de bonnes ondes. Etant passée par là, je peux juste compatir et te dire qu’avec le temps ça ira mieux et que ça ne présage en rien de la suite. Ce fut pour moi lors des tout premiers essais bébés et j’ai ensuite eu mes deux enfants sans souci. J’espère que tu pourras prochainement vivre une très belle 3e grossesse si tu le souhaites toujours !

    Aimé par 1 personne

  16. Je te le redis mais sache que je pense fort à toi.
    Ce qui me désole c’est le peu d’accompagnement et de compassion pour les femmes qui font une fausse-couche. Car même si c’est courant, ça n’est vraiment pas anodin, ce trou dans le coeur.
    Je connais les statistiques. Et ça me fait peur à tel point que je suis persuadée que je ferai une fausse-couche dans ma vie. D’autant plus que je connais pas mal de femmes (à commencer par ma mère) qui en ont fait une entre le 2ème et le 3ème enfant. C’est très bête comme raisonnement, mais je crois que ça participe aussi un peu à ma crainte de nous lancer dans une 3ème aventure bébé, même si on veut un 3ème enfant.
    J’espère de tout coeur que ton trou dans le coeur va vite cicatriser. Que tu es bien entourée et que tu a la possibilité de prendre soin de toi pour aider à la cicatrisation. Et merci d’avoir eu le courage d’en parler.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s