Avec bébé, Mum of two

De belles vacances pour mes Champignons – mon attentive

20180825_1546095310202202578538557.jpgCette semaine encore, je me plonge dans nos souvenirs de vacances et je réalise à quel point ma toute petite a bien grandi. Celle qui prend son temps, celle qui nous a fait la frayeur de faire une pause dans son développement moteur, celle qui écoute et suit avec attention tout ce qui se passe autour d’elle, me semble (enfin !) sur la bonne voie pour rattraper ses petits camarades vadrouilleurs !

Mon attentive

A l’âge où sa grande soeur marchait parfaitement mais avait un peu trop la bougeotte pour accepter de lire un livre, Nymphette dévore la bibliothèque. Elle regarde attentivement chaque image, nous montre qu’elle en reconnaît certaines en nous signant le mot, en imitant un cri d’animal ou même en chantant les petites comptines associées. Elle prend soin des livres et on peut déjà lui confier ceux à pages souples que nous avons mis si longtemps à mettre entre les mains de Poupette.

20180823_1018598362601521242320772.jpg

Côté langage, elle a fait des progrès fulgurants cet été ! Elle accroche vraiment au langage des signes qui lui est proposé à la crèche. A la maison, on essaie d’utiliser les quelques petits mots appris au quotidien et nos échanges se font de plus en plus fluides. Plus de frustration à table : Nymphette sait se faire comprendre quand elle veut de l’eau ou quand elle veut encore du plat.

A la fin de l’été, alors qu’on était dans ma belle-famille pour une grande cousinade, Nymphette a fait son petit show en illustrant diligemment chacun des mots qu’elle avait appris : les tontons en étaient gagas ! Sacrée Nymphette !

Elle commence aussi à faire ses premiers essais de répétition : elle capte un mot dans la conversion, puis s’entraîne à le répéter, toute heureuse lorsqu’elle y arrive enfin. Elle a également un petit bagage de véritables mots, utilisés à bon escient : la prononciation est encore loin d’être parfaite, mais on voit une volonté affirmée de parler.

A table, elle mange seule depuis des mois, et elle commence à montrer une dextérité appréciable, même si je pense lui laisser le bavoir récupérateur pendant encore quelques temps ! Elle mange de tout, comme nous (ou comme sa soeur, plutôt !), en morceaux. Elle adore les fruits de l’été, ce qui pousse sa soeur à les goûter enfin !

D’ailleurs, l’inverse est vrai aussi, évidemment : Nymphette veut tout faire comme sa soeur : dessiner, parler, marcher, escalader… Elle la regarde avec de grands yeux plein d’admiration et se concentre pour réussir à faire comme elle. Poupette en est tellement fière qu’elle l’encourage et nous appelle dès que Nymphette réussit un nouvel exploit.

img_20180908_105807_347270712382553948776.jpg

La grande nouveauté de l’été pour Nymphette, c’est évidemment l’acquisition de la station debout. Je reviendrai plus en détails sur les angoisses qui ont rythmé le printemps dernier, mais pour faire court, un retard de développement moteur a été diagnostiqué au mois de juin. Le suivi médical succinct qu’on a réussi à mettre en place pour elle lui a permis de résoudre un petit blocage et la pédiatre nous a proposé de laisser passer l’été avant d’envisager un suivi plus marqué si nécessaire. Nous n’avons pas encore eu le rendez-vous de contrôle de la rentrée, mais quand je vois ses progrès, je suis confiante sur le fait que cet épisode compliqué est à présent derrière nous.

img_20180909_184535_6462655175597431353026.jpg

Nymphette a passé l’été à nous solliciter pour la faire marcher en lui tenant la main, et depuis quelques jours, elle n’a plus besoin de prendre appui sur les meubles pour pouvoir se mettre debout. Elle a fait son tout premier pas début septembre, mais je sens qu’elle manque de confiance en elle et qu’elle n’ose pas se lancer. Mais maintenant que je suis rassurée sur le fait que rien ne la bloque, je suis plus sereine pour la laisser progresser à son rythme.

img_20180823_214733_6534742048239884772741.jpg

Du côté des premières fois, on peut aussi noter le premier tour de manège, dans un magnifique carrousel à l’ancienne : il a fallu négocier sec à base de biscuits au chocolat pour lui faire accepter de descendre de son camion de pompier !

Derrière tous ces progrès qui remplissent mon coeur de fierté, on devine aussi son caractère qui s’affine doucement : mon bébé devient une petite fille espiègle, à l’écoute et dans l’interaction permanente, qui peut passer des heures à lire, mais qui préfère avoir de la compagnie pour jouer. C’est aussi une petite fille prudente, qui prend son temps et n’hésite pas à demander de l’aide, elle qui sait si bien communiquer.

Je la vois s’affirmer et sortir peu à peu de l’ombre de sa soeur si pétillante, prendre pleinement sa place dans notre famille. Mon coeur se gonfle de fierté à la voir ainsi grandir et progresser chaque jour.

20180919_111835_00016940820584414827934.png

20 réflexions au sujet de “De belles vacances pour mes Champignons – mon attentive”

  1. Excellente nouvelle pour ta petite Nymphette. Certains enfants prennent plus de temps à acquérir les choses que d’autres mais sont plus rapide sur d’autres. Tu vois mon mari, il a parlé assez vite mais il a marché à plus de 18 mois et on a eu des cas similaires dans notre entourage amicale avec des petits. Quoi qu’il en soit c’est cool pour ta petite princesse ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, je me sens vraiment soulagée de la voir enfin partie et libre de ses mouvements. A présent que je suis rassurée, je suis prête à lui laisser prendre le temps qu’il lui faut 😉

      J'aime

  2. Je suis ravie que la menace du retard et les galères allant avec s’éloigne de votre belle famille. C’est impressionnant son développement du langage je trouve ! Elle a l’air d’avoir fixer ses priorités. Les vacances vous réussissent bien ! 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton gentil petit mot ❤
      Et oui, ses priorités semblent être ailleurs, même si elle se rattrape bien, ces derniers temps !
      Quant aux vacances, on est bien d'accord : il n'y en a vraiment pas assez ! 😉

      J'aime

  3. Je suis heureuse de te lire si fière et apaisée devant les progrès de ta petite puce! C’est vrai que cet été aura été plutôt fertile pour elle et cela a pu éloigner un petit peu vos nombreuses inquiétudes! Bientôt elle va courir, attention 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Hihi ! Oui, il va falloir faire attention à la suivre à la trace, maintenant ! 😉
      Et oui, comme tu dis, c’est un mélange de fierté et de sérénité, et ça fait un bien fou 🙂

      J'aime

  4. Comme je suis contente de lire tous les progrès de Nymphette et ta grande fierté. Car oui tu peux être fière, tes deux petites filles sont merveilleuses !
    Je suis heureuse de te voir soulager aussi au niveau de la motricité de Nymphette. Vois-tu, les enfants ne peuvent pas tout faire en même temps. Ta petite aime parler, lire, jouer. Elle prend son temps pour courir. Peut-être que la motricité c’est un peu moins son truc. Mais je suis bien contente de te voir rassurée.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci de ton petit mot adorable ❤
      Comme tu le dis, c'est un mélange de fierté et de sérénité de la voir enfin franchir cette étape qui m'a semblé si compliquée il y a quelques semaines.

      J'aime

  5. C’est beau, hein, de voir notre petit bébé sortir de l’ombre de l’aîné pour montrer ses propres goûts et son caractère 😉. J’ai longtemps eu peur que LutinCoquin reste dans l’ombre de son grand frère si charmeur, mais comme nymphette, il a su trouver sa place après la première année.
    Belle progression moteur cet été 👍

    Aimé par 1 personne

  6. C est drole comme nymphette est différente de mon Charles, je pourrais le décrire en miroir inversé, ne lachant rien face à son frère, déchirant les livres, courant presque mais ne prononcant aucun mot identifiable… Et c est beau de se dire du coup que nos enfants peuvent tous etre si différents, si imprévisibles je trouve !

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, c’est rigolo ça ! D’autant plus qu’il ne me semble pas que nos grands soient si différents, et que j’avais un peu naïvement en tête que les personnalités des petits deuxièmes étaient souvent et beaucoup influencées par celle de leur aîné. Finalement, comme tu le dis, ils sont imprévisibles, nos bébés 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s