Avec bébé, Mum of two

1 an de toi

Et voilà, nous y sommes : d’ici quelques heures, tu vas souffler ta première bougie, ma Nymphette jolie !
J’ai du mal à croire que le temps soit passé si vite ! Pourtant, notre première année à tes côtés a été bien dense.


Quelle année, ma Nymphette ! Une arrivée attendue et des premières semaines en douceur, suivies d’un mois de juillet douloureux pour nous deux. Heureusement, on s’est bien rattrapé, tous les quatre, avec notre mois d’août en famille ! Tu étais comme une évidence, au milieu de nous trois, entre ta soeur qui débordait d’énergie et d’espièglerie, ton père au petit soin et ta mère amoureuse de cette nouvelle vie à quatre.

20180522_105748.jpg

Puis la rentrée nous a tous surpris et nous a fait redescendre un peu violemment sur Terre. Toi, tu as connu les premières séparations, et on a alors dû faire une croix sur notre si adorable Bébé Loir pour apprendre à gérer notre Bébé Hibou, en demande de réassurance la nuit. En même temps, il était temps que tu prennes ta place, dans cette famille, que tu t’imposes pour avoir voix au chapitre : quand on a une soeur aussi sémillante que Poupette, il faut savoir ne pas se faire oublier ! Tu as commencé tes vocalises en mettant du coeur à l’ouvrage, et m’as offert le plus beau cadeau de Noël en m’appelant « Mama » pour la première fois.

20180522_105813.jpg

L’hiver nous est passé dessus, ne nous épargnant ni les virus, ni les microbes, et on a dû jongler entre le mouche-bébé et le Smecta. Nous sommes devenus experts en prise de catch pour te faire ingurgiter les pipettes d’antibiotiques, ce que tu as dû trouver très amusant puisque nous avons fini par te nourrir de compote à la pipette pour éviter la chambre 5 étoiles des urgences pédiatriques. Ça ne t’a pas empêché de continuer ta petite vie, entre câlins dans mes bras, fous rires avec ton papa et jeux avec ton idole de grande soeur.

D’ailleurs, Poupette aussi est fan de toi. Elle te fait rire, elle te lit des livres, elle te prête ses Legos, enfin ceux qu’elle ne « préfère pas, parce que Nymphette elle les aime quand même, elle ! ». Je fonds devant cette complicité grandissante, qui se précise de jour en jour. Et depuis peu, tu ne te laisses plus faire : tu râles et tu fais bien comprendre que, même si tu es la plus petite, il ne faut pas exagérer : la voiture à friction, c’était toi qui l’avait en premier !

Et puis les beaux jours sont arrivés, discrètement. Ils sont repartis en nous laissant une dernière gastro pour la route, avant de revenir, cette fois-ci pour de bon. Nous sommes encore partis en vadrouille, tous les quatre, et la complicité avec ta soeur s’est encore renforcée. Toi qui a toujours cherché à communiquer et à te faire comprendre, tu as commencé à signer avec fierté : il faut voir ton petit sourire coquin lorsqu’on te félicite ! Tu veux aussi manger toute seule, sans aide surtout : si j’ai le malheur d’essayer de te prendre la cuillère, tu t’y accroches fermement en râlant, quitte à en mettre partout, surtout dans tes cheveux.

Il y a quelques semaines, je me suis inquiétée pour toi, te voyant si peu mobile. J’ai déjà eu quelques éléments de réponse qui m’ont permis de relativiser et d’être rassurée. Je ne sais pas si tu as compris cette angoisse, si tu as senti quelque chose ou si c’était simplement le bon moment, mais depuis quelques jours, tu progresses de plus en plus vite. Peut-être que ta hanche un peu coincée était en cause ? Ou peut-être simplement que tu es un bébé qui prend son temps et que ta maman va devoir s’y faire.

On découvre les mimiques pour faire rire que tu nous offres à tout bout de champ, tes mouvements de danse improbables, les chansons que tu te fredonnes pour t’endormir, et tes bouclettes dans la nuque.

Cette première année n’a pas toujours été facile. Elles ne le sont jamais, pour moi, les premières années de mes bébés. Mais à l’aube de ton premier anniversaire, je regarde en arrière avec un bonheur indicible et je sens mon coeur se gonfler de joie et de fierté en te voyant évoluer à nos côtés.

Joyeux anniversaire, ma Nymphette jolie,

Ta maman qui t’aime

20180522_111411_0001.png

32 réflexions au sujet de “1 an de toi”

  1. Quelle année ! Joyeux anniversaire Nymphette !
    Je crois comprendre qu’il y a eu quelques progrès depuis tes derniers billets. J’espère que cela te rassure Louna.
    Tu peux être fière de toi et de ta jolie famille.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour tes mots ❤
      Il y a eu quelques progrès, en effet, mais surtout de premiers éléments de réponse, pas encore complets, cependant. J'ai hâte de savoir à quoi nous en tenir pour aider au mieux notre petite fille.

      J'aime

  2. Oooh quel bel article ! L’incroyable bouleversement de cette première année y est palpable, avec beaucoup de questions, de doutes et des inquiétudes… Et aussi, surtout, on y lit le bonheur fou, les moments magiques, l’aventure extraordinaire.
    J’ai le sentiment que ça a pu être plus douloureux pour toi que pour moi, mais je partage totalement la difficulté que représente cette année de découvertes. Entre la rencontre d’une petite personne exceptionnelle, l’apprentissage de la vie de famille à +1, les retrouvailles avec soi (un soi différent d’avant, d’ailleurs, tu l’as toujours dit par ici ^^) et tous les challenges (Dormir. Challenge 1. Et, en vrac, résister aux microbes, manger, communiquer, accompagner, reprendre le travail…) y a de quoi galérer. Et je ne peux qu’imaginer ce qu’ajoutent les aventures d’une troizans au milieu de tout ceci !!
    Alors tu as bien raison d’être fière de ta jolie famille et de savourer cette belle journée. Joyeux anniversaire à ta pitchounette. Et joyeux 1 an de grande soeur à ta Poupette. Et joyeux 1 an de Mom/Dad of Two à vous 2.
    Bref, joyeux 1 an de famille à 4 ❤

    Aimé par 1 personne

    1. Oh la la, j’ai été tellement touchée de lire tes mots ❤
      On se suit (tu me précèdes de quelques jours seulement) dans cette belle aventure de voir grandir notre enfant, et c'est à chaque fois un bouleversement sans cesse recommencé. Je suis heureuse de pouvoir partager cela avec toi, même lorsque les messages se font rares parce qu'on est pris par le quotidien.
      Bref, merci !

      J'aime

    1. Oh ! Je comprends le sentiment, et du coup, j’imagine que pour Perluette, ça arrive à toute vitesse, maintenant : ça y est, le grand jour est arrivé ? Ou tu as encore quelques temps devant toi pour te préparer à l’idée que ton petit bébé n’en plus tout à fait un ?
      Bon courage et profite bien ! ❤

      J'aime

  3. Oh c’est trop émouvant !! Joyeux anniversaire Nymphette !! J’ai pas eu le temps de commenter ton dernier article, et de trouver les mots justes, mais j’ai beaucoup pensé à toi et à cette inquiétude qui te rongeait. Je suis contente de lire qu’apparemment Nymphette a fait quelques progrès niveau motricité. Dis donc je suis impressionnée, elle mange déjà toute seule ! Je me rend compte que j’ai l’impression de ne pas la connaître du tout, comparée à Poupette, et c’est chouette de lire un article qui lui est dédié 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, on a eu quelques éléments de réponse, mais encore rien de bien concret : j’attends avec impatience la suite, pour pouvoir enfin commencer à l’aider.
      Mais sinon oui, côté motricité fine, elle assure ! Et elle a un sacré caractère : impossible de lui donner à manger si elle a décidé du contraire ! Et dire qu’à côté, Poupette me paraît facile ! 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s