Un lit de grande pour Poupette

Entre notre déménagement et l’arrivée de MiniChou, nous avions une (toute) petite fenêtre de sérénité pour proposer à Poupette de passer au lit de grand. Le sommeil de mon bébé n’ayant pas toujours été facile (quoi, tu n’as pas suivi les premiers épisodes ? Si tu veux un petit rattrapage, c’est par ici !), c’était une étape que j’appréhendais un peu, et je voulais pouvoir avoir quelques semaines de transition si nécessaire, bien en amont de l’arrivée de bébé.

Cela dit, il n’y avait pas urgence, puisque nous aurons un lit cododo qui nous permettra de garder MiniChou dans notre chambre pendant les premiers temps, au moins pendant toute la période de l’allaitement et des tétées nocturnes. Du coup, le lit à barreaux de Poupette ne sera pas squatté dès le début, mais bon, on s’est dit que ce serait tout de même une bonne chose de faite !

Le choix du lit

Bref, nous avons commencé à fouiller un peu sur le net, pour affiner notre choix. Mister F. avait très envie d’un lit cabane et moi, d’un lit en hauteur pour pouvoir lui faire un petit coin lecture et jeux, dessous. Mais au-delà de ces envies de parents qui n’ont toujours pas grandi, il fallait aussi prendre en compte que Poupette et MiniChou partagerons la même chambre. Du coup, ça nous a paru important que le lit de Poupette ne soit pas trop massif, afin de laisser suffisamment de surface pour jouer, lire et profiter.

Autre chose : l’été dernier, le cousin de Poupette, qui avait presque 4 ans, à l’époque, a basculé de son lit de grand et s’est cassé la clavicule. Nous étions donc un peu réticents à nous passer de toute barrière, et avons longuement hésité à ne pas simplement choisir un matelas au sol pour Poupette.

Et puis nous nous sommes égarés par hasard chez le Géant Suédois (aménagement de la maison oblige…), et j’ai flashé sur le modèle classique extensible qui nous paraissait remplir ces deux critères : légèreté et sécurité.

lit_extensible

Bref, on n’a pas cherché plus loin !

La réaction de Poupette

Dès que son nouveau lit a été monté, Poupette a voulu l’essayer et s’y est installée pour lire tranquillement. De mon côté, le soir-même, j’ai découvert avec bonheur que c’était biiiiiiiiiien plus confortable de s’y installer pour lire l’histoire du soir, plutôt que de chercher la position la moins inconfortable au sol, avec mon gros bidou !

Dès la première nuit, Poupette y a trouvé ses marques. Nous étions déjà passé à la petite couette et à l’oreiller, quelques mois auparavant, en prévision du changement de lit (et parce que j’avais vraiment la flemme d’acheter une gigoteuse en grande taille ! Oui, je suis une mère indigne !). Mais depuis toute petite, Poupette a toujours dormi pelotonnée contre les barrières de son lit à barreaux, et malgré les petites barrières sécurisantes sur le côté, j’avais peur qu’elle se sente un peu perdue, dans son nouveau lit. Et finalement, elle a donné tort à toutes mes angoisses de maman poule, et elle s’est tranquillement installée dans un coin du lit, avec son doudou, la tête calée sur son oreiller, entourée de ses peluches.

20170426_122441

Qu’est-ce que ça a changé ?

Ben finalement, moi qui m’en faisais une montagne, de ce passage au lit de grande, ça n’a pas changé grand chose !

Son autonomie a été un peu renforcée, même si elle était déjà capable de se lever de son lit de bébé, puisque nous avions retiré trois barreaux, ce qui lui permettait d’avoir un passage pour entrer et sortir de son lit.

Je crois que ça lui a surtout permis de prendre conscience de l’arrivée imminente de MiniChou dans sa chambre. Au bout de quelques semaines, comme elle ne montrait aucune envie de retourner dormir dans son lit à barreaux, nous l’avons passé à nouveau en mode nourrisson.

Poupette continue à être ravie de son petit coin bien à elle, dans la chambre : je lui ai installé sa guirlande lumineuse au-dessus du lit, quelques cartes postales et des photos de nos vacances de l’été dernier. Elle semble bien, et ça me fait plaisir de la voir si à l’aise.

Chaque soir, elle se fait un plaisir de choisir parmi sa collection de peluches celle qui dormira blottie dans ses bras. Puis je m’installe à côté d’elle pour lui lire son histoire du soir et lui chanter une chanson (vive Brassens !).

Oui, ça aussi, ça a changé ! Avec ma sciatique, j’avais beaucoup de mal à profiter de ce petit rituel du soir avec elle, et Mister F. prenait le relais plus souvent qu’à son tour, mais depuis qu’on s’installe dans son lit, ce moment est à nouveau agréable pour toutes les deux, et je peux recommencer à partager ces quelques minutes de tendresse avant la nuit. Et à Poupette comme à moi, ça fait le plus grand bien !


Comme à chaque grande étape, dans la vie de ma petite fille, je me faisais une montagne de ce passage au lit de grand. J’y avais beaucoup réfléchi en amont, je voulais choisir le timing idéal pour ne pas trop la perturber, j’ai fait en sorte qu’elle retrouve des éléments de décoration familiers, j’ai essayé de rendre ça ludique.

Bref, j’y ai passé beaucoup de temps ! Et finalement, comme bien souvent, Poupette m’a surprise par sa faculté d’adaptation : peut-être que, finalement, c’était plutôt moi qui n’étais pas prête à la voir passer au lit de grand ?

Publicités

36 réflexions sur “Un lit de grande pour Poupette

  1. Bon, tu me rassures! Le passage au lit de grand c’est pour le week-end prochain chez nous et c’est clair que je m’en fais une montagne! lol On a aussi choisi un lit à barrière chez le géant suédois. Par contre on n’a a pas encore testé le coussin. On se disait avec mon mari que si elle était bien à plat, on essaierait de la laisser comme ça. Concernant la couverture, elle déteste et elle s’enlevait sa gigoteuse. Donc pour le moment c’est surpyjama. Heureusement il va commencer à faire chaud, donc on tentera le drap… En tout cas je croise les doigts pour que ça se passe aussi bien que chez toi!

    Aimé par 1 personne

    • Oh ben tiens-moi au courant : j’ai hâte de savoir comment ça va se passer pour vous !
      Pour ce qui est de l’oreiller et de la couette, je crois qu’il n’y a vraiment aucune urgence, si ça lui convient mieux avec le sur-pyjama pour l’instant. Et puis, cet été, ce sera peut-être en effet, plus facile.
      Je croise les doigts pour vous ! 🙂

      J'aime

  2. Oui, finalement on s’en fait souvent plus une montagne qu’eux! Nous aussi avions « basculé » avant la naissance, pour qu’elle ne croit pas qu’on lui enlève son lit pour le donner à sa soeur. Nous avons directement pris un lit de « grande » en 90cm, et nous le regrettons pas! Nous avions tout de même ajouté une barrière amovible qui est restée assez longtemps. Ca la rassurait d’avoir un côté « cocon ». Le lit que vous avez choisi est très joli! Doux, poétique, féminin, j’aime beaucoup son petit « coin » calins! Bientôt nous allons aussi passer cette étape avec notre 2ème…cet été sans doute ;o)

    Aimé par 1 personne

    • Je pense que si nous n’avions pas eu la problématique « deux enfants dans une même chambre relativement petite » nous aurions aussi opté directement pour un grand lit en taille standard. Mais bon, là, ça nous fait une étape intermédiaire, bien pratique pour les quelques années qui viennent !
      Oh la la, déjà le lit de grande pour ta petite ?!

      J'aime

  3. Super que tout ce soit bien passé !
    Moi aussi, ça m’angoissait, d’autant que nous le faisions tôt (entre 18 mois et 2 ans), mais finalement, il a adoré la liberté acquise lorsque nous avons bricolé pour enlever un côté de son petit lit. Et après quelques testes dans des lits d’hôtels (ben oui, à 4, c’est plus simple de ne trimballer qu’un SEUL lit parapluie, le passage dans un vrai lit sans barrière (grands fous) c’est fait sans soucis 😉

    Aimé par 1 personne

  4. Merci pour cet article. Je commence à m’interroger pour Miss E. Bon, pour le moment on a le temps, elle n’a que 17 mois. Mais le temps passe vite et il y aura bien un moment où il lui faudra son lit de grande. Son sommeil est très fragile, comme ta poupette, et tout changement me fait frémir.
    Nos enfants arrivent toujours à nous surprendre. Je vais essayer de moins me tracasser quand le moment sera venu.

    Aimé par 1 personne

    • En effet, elle est encore un peu petite, prenez votre temps ! Est-ce que vous avez une solution intermédiaire, vous aussi, avec quelques barreaux retirés sans pour autant la changer de lit ? Moi, ça m’avait bien rassurée.
      Et oui, nos enfants sont souvent bien plus adaptables qu’on ne le croit ! 🙂

      J'aime

  5. Ici nous venons tout juste d’enlever les trois barreaux de nuit aussi (depuis deux semaines) et tout se passe bien ! En parents très stressés nous avons pris soin de fermer toutes les autres pièces à clé mais en fait il ne se lève pas. Sauf le soir parfois pour réclamer un dernier câlin mais finalement ça ne me dérange pas au contraire j’ai l’impression que le fait d’avoir cette possibilité l’apaise au moment du coucher. C’est moins définitif peut-être. Bref nous avons maintenant commandé les morceaux manquants pour complètement transformer le lit en lit « junior » mais je pense que cela se fera du coup naturellement.

    Aimé par 1 personne

    • Oui, c’est déjà une grande étape, je trouve, de pouvoir leur permettre de se lever en retirant quelques barreaux. Pour Poupette, j’ai l’impression que la transition a été plus marquante entre le lit fermé et le lit avec trois barreaux en moins que le passage au lit de grand. Là, finalement, elle était déjà habituée à une certaine autonomie. Et comme Pierre, elle ne se lève (pratiquement) jamais, ce qui me rassure beaucoup, étant donné que sa chambre est à l’étage !

      J'aime

  6. Ah, le passage au lit de grand… Moi aussi j’ai beaucoup appréhendé pour mon grand, d’ailleurs il est passé du lit à barreaux au lit de grand assez tard, n’ayant jamais essayé de sortir de son lit… Sa petite soeur était déjà née d’ailleurs, nous avions donc deux lits à barreaux (mais récupérés à chaque fois)…
    Je ne me souviens plus en détail mais ca s’est assez bien passé (il dort sur un sommier et matelas au sol)…
    Maintenant il va falloir qu’on envisage de passer au lit de grand pour ma fille, mais pareil que son frère, elle n’a jamais essayé de sortir de son lit alors je ne me presse pas, j’ai peur qu’après ils fassent les foufous à deux pour ne pas dormir (chambres séparées mais il faut passer dans la chambre de l’un pour aller dans l’autre…)
    Sinon le lit est très joli ainsi que le coin chambre de Poupette 🙂 !

    Aimé par 1 personne

    • En effet, rien ne presse, surtout quand vous avez l’opportunité de conserver le(s) lit(s) à barreaux un peu plus longtemps. Tant qu’elle y dort bien (et que ça les canalise pour éviter les soirées pyjamas agitées 😉 ), autant en profiter ! 🙂

      J'aime

  7. Nous on a enlevé les barreaux du lit en décembre, puis on a acheté une barrière la semaine suivante (ben oui, il finissait par terre) Et en janvier on a acheté un lit cabane, ben oui j’ai craqué. Enfin on a pris un lit sur ebay venant de Pologne, chéri m’en a voulu à mort quand il a fallu le monter….
    M’enfin ça s’est pas si mal passé je crois. Sauf en ce moment où il se réveille souvent, mais je crois que c’est les pleurs du petit frère qui le réveillent.

    Aimé par 1 personne

    • Ahahah ! J’imagine trop la journée de montage galère du lit cabane ! Bon, je veux une photo du résultat, du coup !
      Et sinon, son petit frère dort dans la même chambre ? Ou est-ce que vous l’avez gardé dans la chambre parentale pour l’instant ?

      J'aime

      • Oui faudra que je fasse une photo à l’occasion quand j’aurais trouvé autre chose que des cartons de couches pleins de vêtements de bébé de tailles diverses comme tête de lit.
        Pour l’instant le bébé est avec nous. Faudrait que je fasse un petit article à l’occasion. Disons que tant qu’il ne passe pas ses nuits, je ne voudrait pas l’imposer à son grand frère. Et en même temps, j’ai l’impression que le grand frère est un peu jaloux qu’on dorme tous dans la même chambre sauf lui (alors que moi je suis très jalouse qu’il est une chambre et un lit à lui seul xd)

        Aimé par 1 personne

  8. Il est trop beau le lit de votre Poupette! Je ne vois ni barriere ni matelas… Vous n’avez pas envisage qu’elle tombe?
    Ca me rappelle le moment ou on a passe notre aine dans son lit de grand. Un matin, j’arrive dans la chambre et il avait disparu. Il n’etait nulle part et s’etait volatilise! (Impossible pour lui de sortir de la chambre: nous avions mis une barriere, les premiers temps). Apres un moment de panique, j’ai appele mon mari qui a retrouve notre fils… sous son lit! Il etait descendu ou tombe, et avait termine sa nuit sous le sommier. Quelle horrible frayeur!

    Aimé par 1 personne

    • Oh oui, j’imagine l’angoisse !! Du coup, vous lui avez mis un matelas au sol ou installé une barrière ?

      En fait, en ce qui concerne le lit de Poupette, les toutes petites barrières qui encadrent les angles du lit sont suffisantes pour retenir la lorsqu’elle roule dans son sommeil, surtout dans la configuration actuelle où la longueur du lit est réglée à son minimum. Au matin, on la retrouve souvent contre les barrières, mais elle n’est jamais tombée.

      Aimé par 1 personne

      • Des le debut, nous lui avions mis une barriere et un matelas car il etait tout petit: il avait quinze mois mais nous avions besoin du lit de bebe pour cause d’arrivee du petit frere.
        Effectivement, je n’avais pas note les toutes petites barrieres du lit de Poupette. C’est vraiment pratique et elegant en plus!

        Aimé par 1 personne

      • Oui impeccable pour nous !! Elle a adoré, et maintenant on essai de lui faire oublier sa tétine (c’est peine perdue lol), des fois elle nous la donne en disant : »tiens maman, je ne veux plus de tétine, je ne suis plus un bébé », 3sec plus tard : »mais si maman, je suis encore ton bébé, je peux avoir tétine et doudou ». Prochain Challenge, qui sait, avec l’arrivée de bébé, elle l’arrêtera peut-être d’elle même.

        Aimé par 1 personne

  9. Trop beau le lit de poupette! Je voudrais le même pour ma fille mais mon mari n’aime pas… 😦 Petite question annexe, il faut du linge de lit spécial suédois aussi?
    Super que la transition se passe bien! (ici aussi je stresse de tout changement qui pourrait lui faire croire à tord qu’on la « met dehors » pour l’arrivée du bébé. J’ai donc grand soin à protéger son univers…)
    Ici la grande transition s’est faite peu avant ses 2 ans, en enlevant tout le côté du lit à barreau. (Pas de possibilité d’enlever quelques barreaux seulement). J’avais terriblement peu qu’elle tombe, et puis peur aussi de cette autonomie nouvelle, je peux te dire que j’ai fermé la barrière de sa chambre pendant un moment de peur qu’elle ne se lève la nuit et qu’elle ne tombe dans les escaliers. (Ca a fini par arriver qu’on ouvre la barrière … super si besoin elle vient dans notre chambre directement plus besoin de se lever; mais plusieurs mois plus tard elle a quand même glissé dans les escaliers qu’elle a voulu descendre en pleine nuit on ne sait pourquoi … bonjour la frayeur!=( )
    Bref tout ça pour dire que je n’appréhende pas la transition au petit lit car pour moi la plus grosse transition, celle de l’autonomie est faite. Je commence à regarder doucement un « grand » lit car nous aussi on a un berceau cododo pour le bébé au début.
    J’avoue que j’hésite sur l’utilité du lit évolutif par rapport à un lit normal + barrière éventuelle. (à part que je trouve cela plus mignon..)
    Tes enfants vont dormir dans la même chambre du coup, passé les 1ers mois? Comment envisage tu la chose, ça m’intéresse.?

    Aimé par 1 personne

    • Alors oui, bien vu : à cause de ses dimensions particulières, il faut du linge de lit spécial suédois (enfin, on en trouve dans d’autres marques, mais moins facilement que pour des dimensions classiques).
      Quant à l’utilité d’un lit évolutif comme celui-ci, je t’avoue que si nous n’avions pas eu la problématique de faire dormir deux enfants dans la même chambre, nous n’aurions pas forcément opté pour ça. Là, le gros intérêt que l’on voit, c’est que même dans cette pièce pas immense (environ 12 m²), nos deux enfants auront un coin clairement défini pour dormir et suffisamment de place autour pour jouer tranquillement.

      Bon et sinon, en effet, dans votre cas, la grande transition s’est clairement faite au moment d’enlever tout un pan du lit à barreaux ! Ça fait exactement comme un lit de grand, avec toute l’autonomie que ça implique ! Et je comprends ta frayeur pour la chute dans l’escalier….! Rien de cassé ?

      Et oui, du coup Poupette et MiniChou vont partager la même chambre, probablement à partir de cet autonome. On verra comment ça se passe pour leur sommeil respectif ! Et oui, bien sûr, je vous ferai un petit topo dessus : j’avoue que j’appréhende pas mal, mais quand j’en discute autour de moi, je me rends compte qu’en région parisienne, c’est chose courante, et tous les parents ont été rassurants.
      Vous aussi, vous allez mettre vos deux petits dans la même chambre (décidément, encore un point commun ?) ?

      J'aime

  10. Rien de cassé non juste une belle frayeur suite à cette chute dans l’escalier!
    Merci pour tes explications sur les lits suédois, j’avoue que du coup je suis mitigée sur le lit évolutif et son intérêt.
    En effet, nous avons 3 chambres donc à la base nous n’avons pas prévu de faire dormir les enfants dans la même chambre. J’ai très peur des réveils de l’un qui pourrait réveiller l’autre… Mais d’un autre côté la configuration de notre maison est telle que la 3e chambre est la moins accessible, alors qui mettre dedans? Dans tous les cas de figures, nous, parents aurions des escaliers à monter et descendre en cas de réveils nocturnes. Nous verrons cet automne aussi. je suivrais donc ton expérience avec intérêt pour me forger une idée sur le partage de chambre 😉

    J'aime

  11. Ca y est, on a enlevé les barreaux d’un côté du lit et on a mis un oreiller et une couette au choupi. Malgré une nuit un peu chaotique dans la première semaine, le choupi s’est bien habitué et je pense qu’il sera encore mieux quand il passera au vrai lit de grand, d’ici l’été je pense. Je ne doutais pas que poupette allait très bien si faire !!! ^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s