Accro

Bon, j’ai déjà échappé de justesse au refoulage pour cause de retard, alors je me lance aujourd’hui dans ma contribution aux Apéros Cosmiques, avec toute la modestie que m’inspire la lecture des nombreux articles que j’ai déjà vu circuler sur la blogosphère à ce sujet (j’ai l’impression qu’il a un succès fou, cet apéro : serions-nous en manque….?! 😉 ).

Quand j’ai vu le sujet lancé par la Cacahouète Cosmique, je me suis réjouie en me disant que, les addictions, ce n’étaient pas ça qui me manquait. D’ailleurs, pour être tout à fait honnête, j’ai repéré assez tôt ce trait de caractère, pas bien glorieux, il faut bien l’avouer. Je me souviens que, dès le début du collège, j’avais conscience de cette faiblesse chez moi. Je crois que c’est une des explications à mon adolescence bien peu téméraire et sûrement bien trop sage : je savais déjà que si je tombais sur une vraie et bonne source d’addiction, j’allais avoir énormément de mal à résister. Du coup, j’ai plutôt choisi le camp des intellos que celui des cools, populaires et débridés, aka la voie choisie par ma soeur, la cool de la famille (true story, histoire de ma vie).

Mais bref, on n’est pas là pour panser mes plaies d’adolescente trop réservée, mais plutôt pour aborder le sujet de fond : c’est quoi, ma drogue à moi ?

J’ai eu le temps d’y réfléchir, hein, puisque je m’y prends la veille pour le lendemain (procrastination un jour, …), et un certain nombre de sujets potentiels sont venus me titiller.

Quand je vois comment le rayon de soleil et le ciel lumineux de ce matin me reboostent alors que la grisaille de ce week-end a miné mon humeur pendant les deux derniers jours, je m’imagine en lézard, à guetter le moindre rai pour me faire rôtir languissamment (Ah la la, les vacances de mon enfance dans le Sud de la France !).

Oui, mais bon, il faut aussi avouer que ce matin, quand l’agréable sonnerie (si bien intitulée Dawn), de mon réveil m’a tirée du lit, ma première pensée a été : « Mais comment vais-je pouvoir affronter cette journée sachant que mon retour sous la couette est siiiiiiiiiiiiii lointaiiiiiiiiiin ? ». Réflexion poursuivie douloureusement ce matin dans la salle café, lorsqu’un jeune collègue m’a dit, tout fringant, tout le plaisir qu’il a eu à bien profiter de sa nuit de 12h (DOUZE HEURES !!). Oh la la, on me glisse depuis les coulisses que j’arrive trop tard et que le sujet a déjà été brillamment traité !

A ces deux besoins fondamentaux s’ajoutent toutes mes petites manies, ces petits bonheurs du quotidien sans lesquels je ne me vois pas vivre :

  • mon thé du matin, soigneusement choisi parmi la multitude qui envahit mes placards (au grand désespoir de Mister F.) (mais on me dit dans l’oreillette que le sujet est déjà pris ! 😉 );
  • ma pause chocolat, déjà grandement mise à mal pendant les quelques mois de mon diabète gestationnel (je vous ai dit que, cette fois-ci, j’y échappe ?! Youhou !!), et qui m’a valu une orgie de chocolat sous toutes ses formes, à l’automne 2014 ;

img_20170210_151150_371

  • ma débauche radio, ou comment France Inter me suit partout, dans la rue, au boulot, dans ma cuisine ou ma salle de bain, même dans mon lit, la nuit, avec mes insomnies (dois-je vous avouer avoir été au bord de la crise de nerfs lors de leur fameuse grève de près d’un mois au printemps 2015 ?!)
  • les séries télé, addiction que je partage bien heureusement avec Mister F., sans quoi, ça aurait pu être la fin de notre couple, étant donné le temps qu’on y passe ! Et d’ailleurs, là encore, la génétique ne m’a sûrement pas gâtée, parce que je me souviens de plus d’une nuit, à veiller avec ma mère jusqu’à 2 ou 3h du matin, devant Dowtown Abbaye !
  • Les Sims, ce jeux de PC des années 2000, dans lequel, en gros, tu passes des heures à jouer à la poupée. Je suis restée bloquée à la version de 2004, année de mon bac, et je me demande encore comment ce jeu ne m’a pas fait planter mes études en beauté ! Depuis, j’évite soigneusement les nouvelles versions, de peur de (re)tomber dans le piège…

Bref, tu me vois venir, avec ma petite liste (pas si exhaustive que ça) : alors que les jours défilaient et que la date limite de participation se rapprochait, je n’arrivais pas à me décider et à me lancer sur l’une ou l’autre de mes addictions.

Mais c’est là que la vie a été plutôt cool et m’a montré la voie ! Ma maladresse de baleine semi-échouée m’a joué un tour, et mon nouveau (tout nouveau, hein !) smartphone s’est littéralement envolé de ma main, alors que j’essayais de sauver ma fille d’une malencontreuse chute sur un carrelage glissant et fraîchement lavé. C’est là qu’on voit que l’amour est aveugle, hein, nan parce que sans vouloir faire du mauvais esprit, ma Poupette avec sa couche bien pleine et rembourrée, elle ne se serait pas fait bien mal, en glissant. Alors que l’écran de mon téléphone, lui, s’est brisé en mille morceaux !! Et que la Sécu ou la mutuelle, pour les portables, ça n’existe pas, non Madame, pas la peine d’insister, même si votre santé mentale, déjà pas bien vaillante, est en jeu !!

Donc voilà, en plus de la sanction financière (un bon mois de crèche, tout de même), me voilà à devoir me sevrer en urgence, et à admettre que ce petit objet connecté, qui me permet de papoter avec les copinautes et les copines IRL, de me tenir informée (de l’actualité de la blogosphère, hein, pas de la vraie vie quand même : je suis bien trop fragile en ce moment pour avoir le cran de suivre l’actualité géopolitgique), de pouvoir écouter ma radio (MA radio !!) n’importe où, de rêver devant les photos retouchées d’Instagram ou d’imaginer mon intérieur sur Pinterest, ce petit objet a pris tellement d’importance dans ma vie ! Mais c’est vrai quoi, comment je fais sans mes 10 rappels quotidiens sur mes rendez-vous médicaux, nos corvées de crèche ou mes répétitions de chant ?

Donc voilà, ma drogue à moi, elle n’est pas bien reluisante, elle consomme de l’énergie et fait travailler des enfants en Asie, elle marche à l’obsolescence programmée et à l’esprit de consommation, et je dois avouer avec honnêteté que j’ai bien du mal à m’en passer.

apero_cosmique

Et voilà, c’était ma (première) participation aux Apéros Cosmiques !

Publicités

20 réflexions sur “Accro

  1. Je suis bien contente d’avoir repoussé la date butoir sinon la blogosphère se serait privée d’une sacrée confession.
    J’ai le même problème que toi aujourd’hui, j’ai du mal à choisir entre toutes mes addictions et toi et les copines vous avez mis la barre tellement haute, que je me maudirais presque d’avoir trouvé ce sujet, maintenant que je sèche 😀
    En tous cas, merci de t’être jointe à nous, ça me touche beaucoup étant donné ton emploi du temps démoniaque^^.
    Bises ❤

    Aimé par 2 people

    • Ahahah ! Je voyais le temps filer désespérément (la faute à mon emploi démoniaque, justement !) et les sujets rigolos, fun ou plein de dérision être abordés les uns après les autres : c’était chaaaaaud ! Et te voilà à ton tour piégée par ce sujet si inspirant ! 😉
      Hâte d’être à mercredi pour lire tout ça ! 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. J’adore toutes tes addictions ! Certaines que je partage, d’autres non… Mais c’est marrant de découvrir toutes les blogueuses sous un nouvel angle !
    Les Sims ont été mon refuge pendant mon année de M1 ! Les thés, ma couette (mon lit de manière plus général), les séries télé et mon téléphone !!! Tout ça je les partage !
    Grâce à vos participations, j’ai découvert le blog d’Aileza… (Une autre addiction…)

    Aimé par 1 personne

  3. On partage pas mal d’addictions 😉 Le thé (mais du matin seulement, le reste de la journée je peux m’en passer), le soleil (c’est d’ailleurs la principale raison qui me donne envie de déménager, je n’en peux plus de la grisaille, mon moral est beaucoup trop helio-dépendant), les séries (là j’attends désespérément que mon mari vienne me rejoindre et je commence à me dire qu’il a dû s’endormir et que je vais pouvoir me gratter, bien qu’il ne commence pas tôt demain matin…), le smartphone bien entendu qui est sans doute la pire (avec son copain l’ordinateur) 😉 Pour le reste de ce que tu cites, même si j’aime bien, je ne parlerais pas d’addiction (tu arrives encore à jouer aux Sims ? Moi j’ai complètement arrêté depuis le lycée, plus jamais trouvé le temps, même si ça me plairait bien… peut-être quand je serai à la retraite :p). Globalement j’ai pas trop un caractère addictif…

    J'aime

    • Oh la chance, de ne pas avoir un caractère addictif ! Ici, comme je le disais, je crois que c’est de famille !

      Sinon, pour les Sims, c’est un peu par vague : parfois ça me manque et je me crée une nouvelle famille parfaite (genre avec que des blonds et des roux, des jumeaux, et toutes ces envies ridicules que je ne peux pas assouvir dans ma vie réelle 😀 ), je triche pour avoir plein de simflouz et je me construis une maison de fou ! Ahahah ! Ça me fait du bien !
      Mais bon, depuis la naissance de Poupette, je n’ai pas dû faire beaucoup plus que des cessions d’un week-end par ci par là. Ou alors j’en profite quand on passe plusieurs jours d’affilée dans ma belle-famille ! Hihi !

      J'aime

  4. Hi hi on est super copines d’addictions 😉
    Bon je suis en sevrage forcé de smartphone comme tu le sais et comme je n’ai pas le temps de faire une étude de marché en ce moment, j’ai bien peur de devoir garder mon iphone 4 pourri et qui rame pour quelques semaines 😦
    Bizarrement les jeux vidéos et moi ça n’a jamais marché, la radio non plus. Mais je réponds présente pour tout le reste !

    p.s : le plot sur ton écran me rappelle de vagues souvenirs d’hysteresis… Je comprends pourquoi tu as besoin de chocolat 😉

    J'aime

  5. Hehe plein de tes additions ressemblent aux miennes!
    Thé addict du matin aussi! Le chocolat on en parle pas il vaut mieux que j’évite d’en acheter !
    Les sims ont été un grave addiction l’année de ma 1ère (2002-2003) j’en rêvais la nuit… heureusement à l’époque c’était sur l’ordinateur familial donc pas moyen d’y passer la journée sans se faire virer….
    J’aime aussi beaucoup beaucoup ma couette et je suis complètement accro à l’ordinateur et au smartphone (d’ailleurs je me fais peur avec ça non mais quel exemple je donne à ma fille quand je chouine car il y a une coupure internet ou qu’il faut relancer la box… l’autre jour elle répétait à son père « lance la box y a plus internet ! !! ») Accro aux séries en streaming ça va avec. Qui se souvient d’une époque où quand l’on avait regardé plus de 70 min de série et il fallait attendre 59 min je crois avant de relancer un autre épisode. … l’horreur ! 😉
    Pour finir ici c’est Monsieur qui est accro à france inter c’est la 1ère chose qu’il fait en se levant : allumer la radio!bien que cela m’agace un peu il a fini par me transmettre le goût de cette radio que j’écoute presque exclusivement sauf sur la tranche 11-13 h que je n’aime pas trop.

    J'aime

    • Héhé ! Mais c’est fou ça, en effet, on a plein de points en commun !
      Déjà, en première en 2002-2003 : copine de promo ! Et avec les Sims sur le PC familial (mais moi, j’avoue que mes parents me laissaient faire des nuits blanches devant….!).
      Quant à l’angoisse du plantage d’internet, je te comprends complètement : quand on a déménagé, c’est ce qui me stressait le plus ! Ne pas savoir combien de temps ça allait mettre avant qu’on ait à nouveau internet. Mais la phrase de ta petite fille m’a fait bien rire !
      Et oui, c’est clair, c’était l’horreur quand on voyait ce fameux écran gris avec affiché « Wait 59 minutes, please ! » 😀
      Et enfin, je suis totalement d’accord avec toi, je n’aime pas non plus la tranche 11-13h ! 😉

      J'aime

  6. Thé addict aussi par ici. Comme mon mari est un buveur de thé aussi, on peu dire que nous avions une étagère remplie ce qui nous valait quelques moqueries de notre entourage. Mais quand on aime hein !!!
    Par contre pas de jeux vidéo pour moi ni de séries. J’avoue depuis mon adolescence, ce sont plus les livres qui m’attirent. Là par contre je suis une vraie addict, j’ai besoin d’un minimum de lecture par jour.

    J'aime

    • Oh la chance de partager cette addiction à deux ! 🙂

      Quant à la lecture, c’est vrai que je n’en ai pas parlé, mais comme toi : je n’envisage pas une journée sans lire un minimum, au moins au moment du coucher. D’ailleurs, je bénis ma liseuse qui m’évite les angoisses de fin de roman, où je voyais le nombre de pages se réduire et que j’angoissais à l’idée de n’avoir rien à lire ensuite ! 😉

      J'aime

  7. Hihi tu nous avoue tout 😉 ! Ici je ne suis pas d’une nature accro, sauf un peu accro à internet je dois le dire ! Lire des blogs et surtout Instagram, depuis que j’y suis, je ne veux pas louper un soir sans y faire un tour complet, du coup, j’essaie de limiter le nombre de personnes que je suit (si j’ai envie de rajouter un compte, j’essaie d’en éliminer un autre…). De même pour les blogs, je me limite…
    Sinon je découvre que ta radio c’est France inter, c’est aussi « ma » radio 😉 ! J’ai commencé à l’écouter lors de mon premier congé mat fin 2012 (je ne suis pas d’une famille qui écoutait la radio et avant j’écoutais des radios musicales) et depuis je n’écoute plus que ça ! Même si depuis que j’ai deux enfants, je n’ai plus beaucoup de temps pour l’écouter. Heureusement il existe les podcast ! Je re-écoute tout les « si tu écoute, j’annule tout » j’avoue être fan 😉 et puis quand j’ai le temps (mais c’est rare) j’aime bien « la tête au carré » et « affaires sensibles » souvent intéressant.

    J'aime

    • Oh oui, que c’est addictif, Instagram ! Je crois que je devrais faire comme toi, et limiter le nombre de comptes que je suis….
      Et oui, quelle belle invention, les podcats ! Pendant mes insomnies, la voix de Fabrice Drouelle avec ses Affaires Sensibles me berce et me rendort ! Et moi aussi, je suis fan de « Si tu écoutes, j’annule tout ! » même si j’ai beaucoup plus de mal à avoir le temps de l’écouter. J’attends avec impatience mon congé mat, pendant lequel je pourrais caler mon emploi du temps sur mes émissions préférées ! 😉

      J'aime

  8. Pingback: Les Apéros cosmiques : « Cette drogue dure » – La Cacahouète Cosmique

  9. Je ne connaissais pas ton blog avant de le voir mentionné pour les apéros cosmiques. Mais je suis contente d’être passée par là, d’autant plus que je vois qu’on a clairement quelques addictions en commun : comment faire sans le chocolat (et Lindt en plus !), le thé (mon préféré, ces derniers temps : mangue/gingembre), la radio et la TV. Ce monde ne serait plus le même, sans tout ça ! 🙂
    Au plaisir d’échanger à nouveau avec toi !

    J'aime

    • Ravie de ton passage par ici ! Et oui, la thématique a plu parce que la tournée a été fournie : rien de tel qu’un apéro entre blogueuses ! J’ai adoré découvrir toutes les petites addictions plus ou moins avouables, et la tienne est particulièrement mignonne, je dois l’admettre ! ❤

      J'aime

  10. Ah ah Les séries télés sont aussi ma drogue au quotidien, et comme toi, heureusement que Chouchou aime autant que moi (quoiqu’il n’aime pas autant de choses que moi alors faut que je me dégage du temps pour en suivre certaines sans lui…)
    Les Sims ! Ah lala… Vi, moi l’addiction est restée avec une bonne overdose pendant le congé mat de ma 1ère grossesse. J’étais censée arrêter, mais à chaque fois ma soeur me relance, du coup, je ne suis pas encore totalement sevrée, mais ça reste par vague, je peux rester des mois sans y toucher, et pis m’y mettre à fond quelques semaines au grand damne de mon mari ! Mais faut dire qu’avec deux petites filles y a quand même pas beaucoup de temps pour ça !
    J’ai grandi avec France Inter… mais maintenant je n’écoute que le matin, ça fout le cafard à mon tendre époux…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s