+ 4 kg

P1110304Voilà ce qu’il me reste de ma première grossesse. 4 méchants kilos squatteurs qui semblent bien décidés à rester ad vitam æternam sur mes hanches et mon bas ventre.

Malgré mon diabète gestationnel, malgré l’allaitement, malgré ma reprise du sport, malgré notre mode de vie relativement sain, ils s’accrochent et s’éternisent.

Ce n’est pas faute d’avoir essayé de m’en débarrasser. Régulièrement, je me mets des objectifs à court terme. L’avantage d’avoir fait du diabète gestationnel, c’est que j’ai pu prendre le temps de décortiquer mon régime alimentaire avec une diététicienne de l’hôpital.

La bonne nouvelle, c’est que je n’ai pas de mauvaises habitudes alimentaires.

La mauvaise, c’est que je suis une vraie gourmande !

Je sais que ces 4 petits kilos ne changent pas grand chose : ma silhouette est un peu alourdie sur le bas ventre, mais je rentre sans problème dans ma garde-robe d’avant grossesse. Non, ces 4 petits kilos, ce n’est pas grand chose, mais c’est suffisant pour me miner un peu, chaque jour.

N’est-ce pas seulement que je n’ai toujours pas accepté ce nouveau corps d’après la grossesse ? Peut-être bien. Sûrement, même. Mais est-ce une raison pour renoncer à viser un objectif qui, je le sais, me permettra de me sentir mieux dans ma tête, et donc mieux dans mon corps ? J’ai beaucoup de mal à envisager de commencer une nouvelle grossesse sans avoir réussi à revenir à un niveau de forme (dans les deux sens du terme, d’ailleurs !) que je considère comme acceptable. Alors certes, je suis peut-être un peu trop fixée sur ces quelques kilos résiduels, mais disons qu’ils cristallisent mon sentiment de ne pas m’être retrouvée entièrement. Et puis, j’ai l’impression que c’est maintenant ou jamais : ce sera d’autant plus dur après une seconde grossesse, alors autant partir dans de bonnes conditions, non ? C’est peut-être idiot de se focaliser à ce point là-dessus, mais c’est là où mon inconscient a décidé, de son propre chef, de placer le curseur : je n’y peux rien, moi !

Je suis loin de vouloir faire un vrai régime, tout simplement parce que ma santé n’est pas mise en danger par ces 4 malheureux kilos de rien du tout. Mais je sens que je me sentirais mieux dans mon corps si j’arrivais à m’en débarrasser.


Bon, alors comment on fait pour perdre un peu de poids, sans vraiment changer grand chose, en étant rigoureuse sur le long terme ? Commençons par une analyse honnête de mon régime alimentaire.

Le matin, au petit déjeuner, j’ai un faible pour les petits biscuits sucrés. Depuis mon régime diabète, je suis passée à des tartines de pain de seigle beurrées, accompagnées d’un yaourt et d’un thé, et j’avoue que j’arrive à m’y tenir assez facilement. Bon, le week-end, il y a relâchement, c’est sûr, avec la bonne boulangerie qui vient d’ouvrir au pied de l’immeuble, mais globalement, le matin, entre le stress de la journée qui commence et la course pour se préparer et filer au boulot, ça se passe plutôt bien. Même si je ne réponds plus de rien lorsqu’un collègue ramène des viennoiseries en salle café…

Là où j’ai vraiment du mal, c’est plutôt à me résigner à renoncer aux pâtisseries du midi : c’est terrible d’avoir un si bon pâtissier à la cantine de mon boulot ! Non seulement les desserts sont beaux et bons, mais en plus, on a une grande variété de choix. J’ai vraiment du mal à passer devant le buffet des desserts sans craquer au moins une ou deux fois par semaine. Et lorsque je me suis résignée à y renoncer (ou que j’ai réussi à me greffer momentanément des œillères), j’arrive à table pour voir les fameux desserts s’aligner sur les plateaux de mes collègues : aaaaaaargh !
Lorsque je rédigeais mon manuscrit de thèse, j’avais pris l’habitude de manger en vitesse une salade le midi, histoire de décompresser tranquillement au soleil, accompagnée d’une autre doctorante. Au bout de deux mois à ce régime, j’avais perdu 4 kg. Comme quoi, la cantine, c’est le piège ! Mais d’un autre côté, c’est également un moment convivial entre collègues et je ne souhaite pas y renoncer non plus.

Enfin, le soir, ce n’est pas non plus évident. Mister F. fait énormément de sport et on ne peut pas dire qu’il ait un peu de gras en trop, lui. Du coup, on essaie de trouver des compromis pour adapter les repas à nos besoins respectifs. Ça se finit très souvent en salades ou crudités accompagnées de pain et de fromage, chacun pouvant ajuster sa consommation à ses besoins.
C’est bien beau, mais dans les faits, je me rends compte que je mange au moins autant de pain et de fromage que lui, ce qui fait beaucoup trop pour quelqu’un qui espère retrouver sa silhouette de jeune fille ! J’ai également tendance à ne pas préparer de vraie sauce salade, mais à rajouter de l’huile d’olive à l’assiette. Là encore, il arrive que la bouteille me glisse un peu des doigts (hum, hum) et que j’en aie plus que ma part. Heureusement, en ce qui concerne les desserts, j’arrive à me contenter d’un carreau de chocolat bien noir et d’une tisane.


Bon voilà, même si j’ai mis l’accent sur mes petites faiblesses, il n’y a rien de bien choquant à ce régime alimentaire, si ? J’essaie d’être raisonnable sans me mettre de pression, mais le résultat sur la balance reste immuablement le même. Je m’étais donné jusqu’à nos vacances à ce rythme, mais j’ai bien vu que je n’étais pas très à l’aise en maillot deux pièces. Du coup, d’ici cet été, je voudrais passer à la vitesse supérieure.

Voilà, c’est ma bonne résolution du printemps : demain, je rachète des piles pour ma balance de cuisine, et je me mets à peser tous mes féculents, je réduits drastiquement l’huile d’olive et le fromage le soir, et je tourne le dos pour de bon aux pâtisseries de la cantine.

Affaire à suivre…

P1100476

Moi trop gourmande ? Je ne vois pas de quoi tu parles…

Et toi, ça t’est déjà arrivée de vouloir perdre du poids ? As-tu réussi, sur le long terme, à trouver une silhouette qui te convienne ? Comment ça s’est passé pour toi, après la grossesse ?

Publicités

18 réflexions sur “+ 4 kg

  1. Mon éternel problème ! Sauf que j’ai sans aucun doute de moins bonnes habitudes alimentaires que toi. Pour bien faire je devrais perdre 8 kg et franchement je me rends compte que je n’ai aucune motivation !!! Pourtant je sens bien qu’il faudrait que je me fasse un peu plus violence !

    J'aime

  2. Oh j´ai adoré cet article Louna merci pour ton honneteté ! J´aimerais vraiment en écrire un semblable et remettre à plat mes habitudes alimentaires. J´ai cependant un probleme assez différent : je ne mange pas franchement équilibré (et je me dis que c´est mal) mais je suis trop mince mais je ne suis quand meme pas satisfaite de mon corps. Bref… Depuis notre retour de vacances (ok ca ne fait que deux jours) je suis assez motivée pour m´améliorer mais je sais que ca ne dure jamais. En plus ma minceur ne m´aide pas à manger mieux, vu que je ne grossis pas pourquoi me priver de chips, de bonbons et de chocolat ultra industriels ?
    Et sinon je me demandais tu as l´air quand meme ultra mince sur les photos… Tu es sure que tu dois perdre ces 4 kilos ? Tu ne vas pas te retrouver un peu trop maigre ?

    J'aime

    • Merci, Die Franzoesin ! 🙂
      En effet, ça m’a permis de faire un bilan honnête et de réaliser où sont mes points faibles : c’est un bon début pour commencer à changer quelque chose.

      Oui, ça ne m’étonne pas que ce soit encore plus difficile de changer ses habitudes alimentaires si, en plus, on n’a pas la sanction de la balance pour se motiver : si tu continues à te sentir bien dans ton corps, pourquoi se rajouter des efforts supplémentaires ? Après, comme tu le suggères toi-même, manger équilibré ça peut être un objectif en soi. (Cela dit, comme je t’envie pour les bonbons et autres cochonneries industrielles ! 😉 )

      En ce qui concerne ma silhouette sur les photos, tu sais aussi bien que moi que ça peut être très trompeur ! C’est clair qu’en l’état actuel, j’ai un IMC correct : l’idée ici, c’est pas vraiment de maigrir, mais plutôt de retrouver un poids d’avant grossesse, dans lequel je sais que je me sentirais mieux physiquement (depuis que j’ai écrit cet article, j’ai perdu presque 2 kg, et je me sens déjà plus en forme, plus dynamique : est-ce que c’est le cas ou est-ce seulement dans ma tête ? Je n’en sais rien mais je constate que cela me fait du bien).

      J'aime

  3. Comme Die Franzoesin, je n’avais pas remarqué sur tes photos que tu avais des kilos à perdre !! C’est rigolo que tu parles de ton ressenti vis à vis de ton corps post-grossesse, juste après la parution de mon article sur ce sujet 🙂
    Effectivement je n’ai pas l’impression que tu fasses tant d’écarts que ça dans ton régime alimentaire. Mais le fromage c’est traître ! Autre astuce : remplacer le pain blanc par du pain complet. On a eu un peu le même soucis pendant un temps avec Monsieur Solex, j’avais tendance à manger autant que lui alors qu’il avait des besoins caloriques supérieurs. Un jour j’ai décidé que je ne mangerais que ce dont j’avais besoin et j’ai réussi à m’y tenir (avec des écarts quand même hi hi !). J’en avais marre de me coucher avec l’estomac pesant !
    Tu sais, concernant une futur grossesse, je ne suis pas sure que ça soit impossible de les reperdre après. J’aurais même tendance à penser l’inverse : autant attendre d’avoir accouché du deuxième pour faire l’effort en une fois de tout perdre !! Mais je comprends ton besoin de retrouver ton corps avant d’envisager une deuxième grossesse (c’était un peu le fond de mon article d’ailleurs).
    Sinon, comment vas-tu au travail ? Si tu y vas en métro ou en bus, peut-être pourrais-tu faire une partie du chemin à pied ou à vélo, ça fait un exercice physique quotidien qui permet d’entretenir sa forme et qui sait, de perdre ces fameux kilos qui s’accrochent ?!

    J'aime

    • Oui, c’est rigolo : quand j’ai lu ton article, je me suis dit « Tiens, moi aussi, j’ai encore pas mal de choses à régler dans mon corps, suite à ma grossesse ! ».

      Tu as raison : je crois que l’association pain + fromage, c’est vraiment mon talon d’Achille ! Et tu décris très bien la sensation : se sentir pesante en fin de repas, c’est vraiment désagréable, et malheureusement, c’est un peu le cas pour moi à chaque repas. Je crois qu’une grande différente aussi entre Mister F. et moi, c’est que j’ai été habituée à finir ce qu’il y avait dans mon assiette, sans jamais me demander si j’étais rassasiée. Du coup, je mange bêtement toute mon assiette, sans me poser de question, et je ne réalise qu’après que c’était une quantité trop importante pour moi. Et toi, tu arrives à réaliser à l’avance ce dont tu as vraiment besoin ?
      Franchement, quand j’ai vu, avec mon régime de diabétique, quels étaient les apports nécessaires pour une femme enceinte de 8 mois, j’ai réalisé que je mangeais globalement beaucoup trop en temps normal.

      C’est vrai, tu penses vraiment qu’on peut retrouver un corps d’avant grossesse sans être repassée par une phase intermédiaire correcte ? J’avoue que j’ai peur que la motivation soit encore plus difficile à trouver après, avec deux enfants en bas âge dans les pattes !

      Quant à aller au travail ou à la crèche ou aux courses, on fait déjà tout à pieds ! (Et ça grimpe, le trajet entre la maison et le boulot !! 😉 )

      J'aime

  4. On en a déjà parlé mais je suis dans la même situation que toi. 5kg à perdre pour retrouver le poids dans lequel je me sens bien. Comme toi à priori cela ne se voit pas spécialement mais moi je le vois quand même sur certaines choses.
    On va se soutenir pour atteindre nos objectifs !!!

    J'aime

  5. Je ne trouve franchement rien d’aberrant à ton régime alimentaire ! Il me paraît même plutôt strict, déjà (beaucoup plus strict que le mien !).

    Je t’avoue que moi, j’ai retrouvé mon poids d’avant-grossesse très très rapidement (limite le lendemain de mon accouchement) et ma silhouette est aussi redevenue exactement la même, donc la question ne s’est vraiment pas posée… Mais… j’en ai été la première surprise ! J’ai vu ma mère prendre du poids avec ses grossesses, j’ai vu son corps changer, et j’étais persuadée que j’allais suivre le même chemin (je te jure, je me suis même prise en photo au début de ma grossesse pour avoir un souvenir de mon corps de jeune fille). Il faut dire que j’ai pris très peu de poids pendant ma grossesse et que mon ventre est toujours resté plutôt petit (à mon grand désarroi sur le coup !). Ce sera peut-être pour la prochaine grossesse. J’y suis préparée, en tout cas.

    Bref, tout ça pour dire que c’est peut-être normal que notre corps (et notre poids) changent après une grossesse. Je dis pas que faut accepter de prendre des dizaines de kilos et tomber dans l’obésité morbide sans réagir… Mais peut-être que ces quatre kilos-là, c’est juste un peu de ton histoire de maman ? Tu peux évidemment essayer de les perdre, tu peux évidemment penser que tu serais mieux sans, mais essaie peut-être de ne pas te mettre trop de pression (surtout que tu es très mince à la base, et que de toute évidence, tu l’es toujours !)…

    (j’espère que ça fait pas trop moralisateur, hein, je serais en plus très mal placée pour donner des leçons vu que j’ai pas grossi après avoir été enceinte, c’est juste qu’il y a une telle pression autour de la thématique « perdre ses kilos de grossesse »… alors que la normalité, ben c’est plutôt d’en garder quelques uns)

    J'aime

    • Non non, je te rassure, ton discours n’est pas trop moralisateur : au contraire, il est déculpabilisant quant à la pression sur le poids après grossesse. Tu as bien raison à ce sujet. Heureusement, comme ma silhouette ne s’est pas trop alourdie, je n’en ai pas trop souffert (bon, à part mon père qui, comme d’hab avait mangé un clown, et qui m’a déclaré à mon retour de la maternité : « Oh, mais tu attends déjà le deuxième ?! » Troooop drôle, mon périnée n’a pas résisté !).

      Donc oui, c’est un objectif qui me tient à coeur, surtout dans l’optique de me sentir plus à l’aise physiquement, mais je suis loin d’en faire une obsession (je resterai à jamais traumatisée par mes privations de diabétique pour pouvoir être stricte envers moi-même sans raison médicale ! 😉 ).

      J'aime

  6. Le poids de forme, tout un concept 😉 J’ai un bon paquet de kilos à perdre aussi mais les régimes ça n’a jamais été mon truc. J’aime bien manger, équilibré la plus part du temps mais avec quelques écarts. Me priver me frustre, une vrai foodie, dans le top de mes hobby il y a cuisine, pâtisserie et bon resto ! Heureusement pour moi (ou pas) ma cantine est du niveau resto universitaire donc je n’ai pas trop de tentation, sinon je ne pourrais certainement pas résister. Plutôt que réduire ce que je mange, j’essaie de travailler sur dépenser tout ce que je mange. Je me suis mise à la course à pied depuis un mois et même si ma balance indique toujours la même chose, je me sens déjà bien mieux dans mes baskets 🙂

    J'aime

    • Ahah, mais tu as bien raison, Mme Ebène ! Comme tu dis, c’est tout un concept, mais l’idée est d’être mieux dans ses baskets, et si pour toi ça passe plutôt par le sport, alors tu as bien raison de te faire plaisir ! 🙂
      En ce qui me concerne, entre mes genoux pourris et mon manque de motivation démultiplié lorsqu’il faut fournir le moindre effort physique, je crois que je vais persister dans ma voie pour manger encore un peu plus équilibré : sans rancune, la marathonienne ? 😉

      J'aime

      • Hihihi moi la marathonienne?! Je n’ai même pas réussi à me motiver pour le semi-marathon sur ma « avant 30 ans todo list 😀 Je n’aime pas courir non plus, je fais juste ça parce que j’en ai besoin. C’est mon mari qui m’a motivée pour courir ensemble et comme c’est notre unique activité extérieur à 2 c’est une motivation en plus 😉
        Bon courage pour le régime et félicitations pour les 2 kg déjà perdu 🙂

        J'aime

  7. Pingback: Mon corps et moi : vers le début d’une réconciliation | Miss Lune

  8. Pingback: En voyage avec ma soeur | Miss Lune

  9. Pingback: Vivre en mode majeur | Miss Lune

  10. Pingback: Chère petite ligne argentée | Miss Lune

  11. Pingback: Triple rentrée : round 3 – ma rentrée à moi | Miss Lune

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s